arche

now browsing by tag

 
 

Arche et hauts-plateaux…

 
Je vous le disais en fin du précédent article, je suis allé découvrir une arche naturelle, ces formations naturelles qui m’attirent toujours autant. Il s’agit de Aspen Arch, une arche assez isolée qui, pour y parvenir, nécessite d’abord de trouver son chemin parmi un dédales de diverses pistes plus ou moins entretenues puis, 25 km plus loin, de se frayer un passage dans la nature vierge et s’élevant sur un flanc de montagne parfois escarpé.
 
 
1. Là où j’ai laissé VivaLaVida pour quelques heures…
 
_dsc2036b
 
 
2. Après 3 heures et quelques jolis pas d’escalade, je découvre Aspen Arch.
 
_dsc2044b
 
 
3. Ses environ 25 mètres de long impressionnent !
 
_dsc2043b
 
 
4. Poursuivant sa route vers l’est, VLV franchit des hauts-plateaux magnifiques.
 
_dsc2051_pano_b
 
 
5. Ranch perdu…
 
_dsc2052b
 
 
6. Un petit air d’Altiplano parfois avec ici une mare salée…
 
_dsc2055_pano_b
 
 
7. Ma piste n’est pas très marquée parfois…
 
_dsc2057b
 
 
8. Je retrouve la route à Hartsel, petit bled pômé…
 
_dsc2058b
 
 
9. Un autre ranch, à peine plus loin, alors que VLV approche le dernier pli de montagnes avant la grande plaine, fin de Rocky Mountains vers l’est.
 
_dsc2061b
 
 
10. Non loin de la piste, un petit groupe d’antilopes Pronghorn, la dernière espèce d’antilope sauvage en Amérique du nord.
 
_dsc2073b
 
 
11. Avec un peu de patience, je les laisse approcher.
 
_dsc2082b
 
 
12. VLV me sert parfois d’affût ! 😉
 
_dsc2087b
 
 
13. Un peu plus loin, nouvelle rencontre inattendue : un beau cerf que VLV n’effraie guère.
 
_dsc2089b
 
 
14. Et une petit troupe de burro, des ânes sauvages.
 
_dsc2104b
 
 
15. Ce jour-là, ils étaient plus craintif que le cerf, je n’ai guère pu les approcher !
 
_dsc2107b
 
 
Suite et fin de ma traversée du Colorado dans quelques jours…
 
 

Sandstone du Colorado…

 
J’ai décidé de faire quelques détours sur la route de l’Est, en commençant par la découverte de quelques arches naturelles. J’ai traversé le “Colorado National Monument” qui n’a rien d’exceptionnel à mes yeux puis emprunter une piste assez rocailleuse sur une vingtaine de kilomètres.
 
 
1. Colorado National Monument, de hautes falaises de sandstone.
 
_dsc1574b
 
 
2. N’ayant pas trouvé la piste alors qu’il faisait nuit, j’ai dormi sur Grand Mesa, à 2’680 mètres d’altitude.
 
_dsc1578b
 
 
3. General Store perdu…
 
_dsc1579b
 
 
4. Ela Natural Bridge, non loin de là.
 
_dsc1583b
 
 
5. A défaut de puma que je n’ai toujours pas vu, j’ai aperçu une espèce extrêmement rare : un jeune éléphant d’Amérique ! 🙂
 
_dsc1594b
 
 
6. La rim que je découvre comporte cinq arches naturelles, ici celle de Hole in the Bridge Arch ainsi qu’une autre sans nom.
 
_dsc1595b
 
 
7. Sandstone…
 
_dsc1603b
 
 
8. Aérienne Centenial Arch.
 
_dsc1600b
 
 
9. Le vente et la pluie ont sculpté la sandstone.
 
_dsc1607_pano_b
 
 
10. Et au bout du sentier, voici Rattlesnake Arch, l’arche du serpent à sonnette (que je n’ai pas vu là…).
 
_dsc1612b
 
 
11. Un rocher en équilibre sur le flanc du canyon…
 
_dsc1613b
 
 
12. Ayant découvert une autre curiosité à découvrir (dont j’ignorait l’existence jusqu’à un panneau au trailhead), j’ai dormi sur place. La couchant m’a gratifié d’une lumière très inhabituelle, le grand feu de forêt sévissant actuellement au Wyoming envoyant sa fumée dans le ciel…
 
_dsc1617b
 
 
13. Couchant…
 
_dsc1620b
 
 
Voilà pour aujourd’hui. Découverte de l’une des plus grandes alcôves du continent nord américain dans la prochaine update… 😉
 
 

Promenades d’Utah…

 
Durant le Memorial Day Weekend, tout étant fermé, j’ai occupé l’attente pour les travaux mécaniques de VivaLaVida en allant découvrir quelques canyons alentours.
 
 
1. Je remonte Mill Creek par un jour de pluie…
 
_DSC6999b
 
 
2. .. et découvre cette jolie petite chute.
 
_DSC6990b
 
 
3. Plus haut, c’est une caverne dont les traces de suie sur la voute attestent qu’elle servait d’abri aux indiens.
 
_DSC7008_sb_b
 
 
4. Le lendemain, je vais découvrir le Negro Bill Canyon, redénommé depuis avec un nom imprononçable pour des raisons de “politiquement correct”. Le printemps inhabituellement pluvieux dans cette région propose plus d’eau et de verdure qu’il est courant ici.
 
_DSC7042b
 
 
5. Arrivée à la grande Morning Glory Arch.
 
_DSC7037b
 
 
6. C’est un lieu où les touristes s’offrent quelques sensations en faisant un rappel d’une quarantaine de mètres.
 
_DSC7015b
 
 
7. C’est assez aérien avec une seconde partie de rappel loin de la paroi en léger surplomb.
 
_DSC7022b
 
 
8. Contre-jour sur cette arche géante.
 
_DSC7028b
 
 
9. En remontant plus haut dans Negro Bill Canyon, largement fleuri.
 
_DSC7048b
 
 
10. Les cactus “palette” proposent autant des fleurs jaunes que roses.
 
_DSC7045b
 
 
11. Petite chute au pied des parois.
 
_DSC7049b
 
 
12. Celle-ci à des allures de lys…
 
_DSC7050b
 
 
13. Plus haut dans le canyon, l’eau file sur la sandstone.
 
_DSC7053b
 
 
14. Le lieu est sauvage et désert malgré la foule de Memorial Day.
 
_DSC7059b
 
 
15. Dernière compo avant de redescendre vers VLV et reprendre la route vers Salt Lake City pour effectuer les travaux sur VLV.
 
_DSC7056b
 
 
A très bientôt. 😀
 
 

Salt Tram…

J’ai retrouvé Andrew avec qui j’étais allé en Baja l’année dernière. Il fera un petit bout de chemin avec VivaLaVida avant que je prenne la direction de l’est…
 
 
1. Belles couleurs pour le premier campement commun, près de sources chaudes.
 
_DSC6123b
 
 
2. Arrêt aux Alabama Hills que j’avais découverte avec Jean-Luc le printemps dernier.
 
_DSC6130b
 
 
3. Ce lieu est vraiment plaisant avec ces concrétions de conglomérat.
 
_DSC6131b
 
 
4. Withney Portal Arch.
 
_DSC6139b
 
 
5. Ces collines sont localisées au pied de la Sierra Nevada.
 
_DSC6140b
 
 
6. Petit tour à Mobius Arch que je vous avais déjà présentée ici.
 
_DSC6142b
 
 
Nous sommes ensuite allés découvrir le Salt Tram, une construction que j’avais repérée. Nous en avions vu quelques pylônes avec Jean-Luc dans la Saline Valley, pensant qu’il s’agissait d’un monte charge construit pour une activité minière. En fait, c’était un monte charge destiné à exploiter le dépôt de sel de la Saline Valley. Construit entre 1911 et 1913, l’ouvrage est juste incroyable ! Il part de 1’100 mètres d’altitude à Swansea, dans la Owens Valley, monte jusqu’à 2’600 mètres et redescend de l’autre côté de la montagne dans la Saline Valley. Le câble tracteur faisait 27 miles, soit plus de 40 km !
 
 
7. Montée de la Swansea Grade, au-dessus de la Owens Valley et ses salines.
 
_DSC6150b
 
 
8. Les Sierras ont reçu un peu de neige trois jours auparavant.
 
_DSC6153b
 
 
9. Owens Valley avec VLV et Baja Shaker au campement, à 1’800 mètres d’altitude.
 
_DSC6159_pano_b
 
 
10. J’approche d’un premier pylône.
 
_DSC6160b
 
 
11. Assemblage.
 
_DSC6161b
 
 
12. Le climat sec a préservé le bois depuis plus de cent ans.
 
_DSC6163b
 
 
13. Un deuxième pylône.
 
_DSC6166b
 
 
14. L’une des stations intermédiaires permettant le franchissement d’une crête.
 
_DSC6173b
 
 
15. La construction est très semblable aux remontées mécaniques modernes si ce n’est qu’elle est un bois.
 
_DSC6174b
 
 
16. Détail du câble tracteur.
 
_DSC6177b
 
 
17. Charpente.
 
_DSC6178b
 
 
18. Alignement de pylônes avec la station sommitale tout au fond.
 
_DSC6185b
 
 
19. Vue sur une station intermédiaire inférieure devant les salines encore exploitées aujourd’hui.
 
_DSC6182b
 
 
20. Graphisme des salines.
 
_DSC6183b
 
 
21. Baja Shacker redescendant la Swansea Grade dont certains passage étaient assez raides et ravinés.
 
_DSC6192b
 
 
Suite à venir dans quelques jours… 😀
 
 
 

Pétroglyphes d’Arizona et du Nevada.

VivaLaVida est allé découvrir un autre accès au Grand Canyon, toujours sur la Rim nord mais plus à l’ouest.
 
 
1. Cactus dans la neige…
 
_DSC5745_800cb
 
 
2. Après avoir descendu Whitmore Canyon, j’arrive au bout de la piste, env. 250 mètres au-dessus du Colorado.
 
_DSC5748b
 
 
3. Le Grand Canyon est là aussi magnifique.
 
_DSC5749b
 
 
4. Le site est intéressant car il présente une large coulée de lave, bien visible sur ce panoramique (assemblage de 3 images). Il y a eu plusieurs coulées de lave successives, la première il y a environ 170’000 ans qui a créé un lac temporaire de 80 mètres de profond, la lave obstruant le Grand Canyon. Ce lac s’est maintenu env. 20’000 ans avant que la lave cède, créant un raz de marée gigantesque en aval. Depuis, il y a eu sept coulées, la dernière il y a env. 20’000 ans. Vous trouvez VivaLaVida dans l’image qui donne l’échelle ? 😀
 
_DSC5753_pano_b
 
 
5. A gauche du promontoire duquel j’ai pris l’image précédente, il y a un large effondrement qui laisse voir de belles parois de basalte en orgues. Il fait sans doute env. 500 mètres de diamètre et pas loin de 200 de profondeur.
 
_DSC5758_pano_b
 
 
6. Détails de la falaise avec une cascade qui a creusé son chemin.
 
_DSC5760b
 
 
7. Juste pour le témoignage, la photo n’est pas excellente, un “bip bip” surpris dans le micro-climat plus chaud du fond du canyon.
 
_DSC5763b
 
 
8. En remontant la piste, je passe près d’une petite piste de campagne. Les habitués ne manquent pas d’humour avec ce panneau “Withmore International Airport” et les deux petits escaliers mobiles… 😉
 
_DSC5766b
 
 
9. VLV près de l’ancienne école de Mount Trumbull. Construite en 1922, elle a été brûlée par des vandales en 2000 et reconstruite à l’identique en 2001. C’était la seule école de cette région où les premiers collons sont arrivé en 1916, cultivant des céréales et des haricots jusqu’en 1934 où le climat est devenu nettement plus sec. Dès lors, ils se sont reconvertis dans l’élevage de bovins et ovins, beaucoup quittant les lieux. L’école a été en fonction jusqu’en 1968 où elle a été fermée, faute d’un nombre suffisant d’élèves. Le dernier habitant à l’année de cette région s’est éteint en 1984. Depuis demeurent quelques ranch disséminés et habités qu’à la bonne saison.
 
_DSC5768b
 
 
10. Petit détour par Little Black Mountain, un site de pétroglyphes intéressant.
 
_DSC5770b
 
 
11. La ligne presque horizontale est orientée exactement dans l’axe du solstice d’hiver; le 21 décembre, le soleil se lève juste au-dessus de son extrémité est.
 
_DSC5769b
 
 
12. L’un des gros blocs du site.
 
_DSC5774b
 
 
13. Détails…
 
_DSC5775b
 
 
Après cette incartade en Arizona, j’en ai fait une autre au Nevada pour passer la soirée avec mon ami Christian qui était quelques jours à Las Vegas pour le CES. Sur la remontée vers l’Utah où devait m’être envoyé un nouveau compresseur pour VLV (l’actuel en étant à sa 4ème panne…), je me suis arrêté à la Valley of Fire, un petit State Park pas loin du lac Mead.
 
 
14. Arch Rock.
 
_DSC5788_sb_b
 
 
15. Il y a aussi passablement de pétroglyphes, ici ceux de Altalt Rock.
 
_DSC5784b
 
 
16. Altalt Rock encore.
 
_DSC5783b
 
 
17. Ceux-ci sont dans Mouse’s Tank Canyon.
 
_DSC5791b
 
 
18. La route qui monte au White Domes.
 
_DSC5802b
 
 
19. La sandstone est veinée de différentes couleurs minérales.
 
_DSC5796b
 
 
20. Comme une vague pétrifiée…
 
_DSC5810b
 
 
21. Veinages…
 
_DSC5812b
 
 
22. Windstone Arch, plutôt inhabituelle dans l’alcove qui l’abrite.
 
_DSC5828b
 
 
23. Fin d’après midi sur la Valley of Fire.
 
_DSC5817b
 
 
Voilà pour aujourd’hui. Suite du voyage dans quelques jours… 😀
 
 

Bryce Canyon en hiver…

Finalement, n’étant pas très loin de Bryce Canyon, la neige tombée m’a donné envie d’aller le découvrir dans son habit d’hiver…
 
 
1. Départ le jour de Noël. Moins froid que le soir précédent mais il neige dans un blizzard qui a formé de petites congères en me berçant toute la nuit… 😉
 
_DSC5469b
 
 
2. Petit lac le long d’une route secondaire, entre deux averses de neige…
 
_DSC5478b
 
 
3. Il est suffisamment grand pour ne pas encore avoir complètement gelé. J’y ai vu deux grands aigles, sans doute à l’affût de quelques poissons à manger.
 
_DSC5479b
 
 
4. En arrivant près de Bryce, je vais d’abord découvrir un cayon secondaire, moins connu mais pas moins joli.
 
_DSC5482b
 
 
5. Il a été en partie creusé par l’eau d’un canal d’irrigation construit en amont par les Mormons il y a une centaine d’années.
 
_DSC5483b
 
 
6. Triple arche sur une arrête.
 
_DSC5484b
 
 
7. La cascade a gelé ou presque…
 
_DSC5488b
 
 
8. J’arrive sur les hauts de Bryce Canyon entre giboulées cinglantes et ciel bleu. Il fait -9° et pour une fois, il n’y a pas grand monde sur place.
 
_DSC5492b
 
 
9. Alors que j’y descends, les giboulées donnent une atmosphère hivernale…
 
_DSC5495b
 
 
10. Puis la giboulée s’estompe…
 
_DSC5508b
 
 
11. Les contrastes blanc-rouge donnent un visage très différent de ce lieu exceptionnel…
 
_DSC5514b
 
 
12. La nuit suivante a été l’une des plus froides que VivaLaVida ait eu à endurer : -23° à son thermomètre. L’huile d’olive a figé dans le placard, c’est dire… 😉
 
_DSC5542b
 
 
13. Le vent crée des nuages qui provoquent de la neige sur les montagnes alors que le reste du ciel est plutôt dégagé.
 
_DSC5518b
 
 
14. Je vais marcher dans un canyon annexe du Red Canyon, pas très loin de Bryce et moins connu mais tout aussi intéressant à mes yeux.
 
_DSC5527b
 
 
15. Les formations de hoodoos sont partout.
 
_DSC5523b
 
 
16. Je découvre même cette arche sans nom.
 
_DSC5526b
 
 
17. Plus de vingt centimètres de poudreuses sont tombés dans ce désert.
 
_DSC5534b
 
 
18. Et il neige toujours sous les giboulées, alors que le vent souffle presque en tempête.
 
_DSC5538b
 
 
19. En redescendant vers VLV en fin d’après-midi.
 
_DSC5540b
 
 
20. Voilà les conditions de route que nous avions à presque 3’000 mètres d’altitude, près de Cedar Break, inaccessible à cause de la neige.
 
_DSC5543b
 
 
21. En redescendant vers des altitudes plus clémentes, un exemple de décoration lumineuse dont raffolent les américains (je crois que c’est Phil qui le mentionnait dans un commentaire, non ?) 😉
 
_DSC5545b
 
 
Changement de décors dans la prochaine update… 😉
 
 

Autour de, puis en quittant Moab…

 
1. Trois jours plus tard, j’ai passé la nuit près d’un champignon géant. Si si, je vous assure, l’aube va le révéler. 😉
 
_DSC5175b
 
 
2. Le voici qui apparaît…
 
_DSC5168_sb2_b
 
 
3. Un quart d’heure plus tard, le ciel divergeant me fait penser à l’éclat d’un phare…
 
_DSC5181_sb2_b
 
 
4. Toujours dans l’attente d’une poignée de porte de VivaLaVida pour remplacer celle qui a cassé, petite virée pour passer le temps… Je suis allé découvrir une arche nommée “Eye of the Wale”, l’oeil de la baleine. Et il faut bien reconnaître qu’elle y ressemble assez. 😀
 
_DSC5220b
 
 
5. Dans l’oeil en question…
 
_DSC5215_sb2_b
 
 
6. Plus loin sur la piste, les “Marching Men” (les hommes qui marchent), dans le Klondike Bluf.
 
_DSC5224_b
 
 
7. Je retrouve une piste empruntée en 2011 et elle est carrément plus défoncée qu’alors, bien plus qu’il n’y paraît sur cette image !
 
_DSC5228b
 
 
8. Autre petite escapade le lendemain, dans Canyonlands National Park cette fois, pour découvrir une ruine logée sous le surplomb d’une immense falaise… Non indiqué sur les cartes du parc, ce spot est encore préservé du tourisme de masse. Un lieu fantastique avec une vue splendide sur Candelstick Butte vers le sud.
 
_DSC5257_sb2_b
 
 
9. Petite photo souvenir avec Madeleine et Hans qui m’ont accueilli chez eux comme un roi et que j’ai quittés le vendredi précédent Noël, la poignée de porte de VLV étant enfin réparée. (photo de photo 9×13, désolé pour la qualité…)
 
_DSC5333b
 
 
10. J’ai alors remonté la Green River pour tenter de voir des Desert Big Horn Sheep, ces mouflons qui vivent dans les escarpements des mesas et dont c’est la période du rut. Lumière de fin de journée sur l’entrée du Gray Canyon.
 
_DSC5262b
 
 
11. Le lendemain, il fait bien gris sur le Gray Canyon. Je ne verrai d’ailleurs pas de Big Horn… :-/
 
_DSC5269b
 
 
12. Retournant dans le San Rafael Swell, j’ai fait un crochet pour aller découvrir une triple arche assez exceptionnelle. Le long de la piste, quand l’eau se mêle à la bentonite…
 
_DSC5271_b
 
 
13. Arabesques naturelles des lichens sur la sandstone.
 
_DSC5274b
 
 
14. Voici Colonnade Arch, au-dessus du canyon de la Green River.
 
_DSC5299b
 
 
15. Presque une cathédrale, malheureusement sans lumière…
 
_DSC5285_sb2_b
 
 
16. Alors que je rejoins VivaLaVida, je découvre par hasard ces stalagmites de sandstone à la nuit tombante.
 
_DSC5300b
 
 
Le lendemain, le temps étant toujours très gris, j’ai repris la direction du San Rafael Swell pour aller découvrir le site de petrographes du Dark Dragon Canyon.
 
 
17. Petite zone de dune où la neige demeure par endroit.
 
_DSC5308b
 
 
18. Le contraste entre l’orangé des dunes et la blancheur de la neige est magnifique.
 
_DSC5310b
 
 
19. Je passe pas loin de Goblin Valley et découvre des concrétions presque similaires.
 
_DSC5311b
 
 
20. Rayon de lumière sur le reef du San Rafael Swell.
 
_DSC5312b
 
 
21. VivaLaVida longe ce spectaculaire reef.
 
_DSC5314b
 
 
22. Passage sous la I-70 ; il y a deux centimètres de marge avec les suspensions abaissées au maximum et les pneus dégonflés pour la piste ! 😀
 
_DSC5316b
 
 
Découverte des pétrographes dans la prochaine update.
 
 

Au sud du San Rafael Swell

Sortant de ma marche dans les slots canyons, j’ai vu un panneau indiquant “Muddy Creek”. J’ai ainsi suivi la piste vers le sud et ai eu la bonne surprise de découvrir une assez large zone de “bentonite”, cette sorte d’argile aussi dénommée terre à foulon qui ressemble aux Painted Hill d’Oregon.
 
 
1. Collines de bentonite et Henry Mountains en lointains.
 
_DSC5040b
 
 
2. Belles couleurs devant le San Rafael Reef.
 
_DSC5043b
 
 
3. Vallée…
 
_DSC5045b
 
 
4. Douceurs des formes…
 
_DSC5048b
 
 
5. Je varie les compos dans ce paysage sensuel…
 
_DSC5051b
 
 
6. VivaLaVida s’en donne à coeur joie !
 
_DSC5060b
 
 
7. Le Muddy Creek, au bout de la route.
 
_DSC5062b
 
 
8. Ride over the bentonite. 😉
 
_DSC5064b
 
 
9. Je dormirai non loin d’un ranch abandonné et découvrirai cette carcasse à la nuit tombante.
 
_DSC5067b
 
 
10. Elle aussi, elle a de belles formes sensuelles, non ? 😀
 
_DSC5069b
 
 
11. Le lendemain matin, je suis monté en direction d’une petite arche et ai découvert cette “guelta” sur mon chemin de sandstone.
 
_DSC5076b
 
 
12. Voici Wild Horse Window, l’arche en question.
 
_DSC5079b
 
 
13. C’est vrai que la fenêtre est sympa ! 😀
 
_DSC5082_sb_b
 
 
14. Devinez qui a créé cette double caverne ? Oui, c’est elle, cette petite source qui suinte au fond des deux cavernes, donnant vie à quelques fougères au passage…
 
_DSC5083b
 
 
15. Presque un oeil maquillé…
 
_DSC5086_sb_b
 
 
16. En fin de journée, direction un haut plateau, à 2’100 mètres d’altitude, pour un campement près d’une autre slot canyon.
 
_DSC5097b
 
 
17. Les falaises du haut Reds Canyon dans la lumière du couchant.
 
_DSC5096b
 
 
Une nouvelle plongée dans un slot canyon à venir bientôt ! 😀
 
 

Sandstone autour de Moab.

En sortant du Beef Basin, j’ai eu la surprise de découvrir un message de Hans, un suisse qui vit ici avec Madeleine, son épouse, depuis 35 ans. J’ai été accueilli comme un roi par ce couple adorable, sans oublier de préciser que Madeleine est fine cuisinière. 😉
Ils m’ont expliqué comment accéder à un site de pétroglyphes à quelques pas de leur magnifique maison nichée sur une colline de sandstone.
 
 
1. Quel privilège que de pouvoir découvrir ce site privé dont l’accès est habituellement fermé !
 
_DSC4827b
 
 
2. J’y ai retrouvé des symboles déjà observés ailleurs.
 
_DSC4828b
 
 
3. Le lendemain et malgré ses plus de 80 ans, Hans m’a amené parcourir la Sevenmile Ridge Trail, une piste 4×4 classée rouge (le niveau le plus difficile) qui passe près de Uranium Arch.
 
_DSC4835_sb_b
 
 
4. C’est une jolie arche de taille moyenne que la lumière d’après-midi colorait du rouge de la sandstone.
 
_DSC4839_sb_b
 
 
Près de cette arche, nous avons rencontré un couple du Colorado, Dave et Leanne, un peu perdu car leur descriptif de piste n’était plus à jour. Ils nous ont ainsi suivi durant tout le reste de la piste et ont pris des images de VLV dans des passages carrément sympas, en particulier un dévers que je n’étais vraiment pas sûr de pouvoir négocier avec VLV haut-perché sur ses roues. Ils m’ont envoyé quelques images que voici…
 
 
5. Bonne montée pour quitter l’arche.
 
IMG_1399_b
 
 
6. C’est un peu David et Goliath, non ? 😉
 
IMG_1416_b
 
 
7. Hans qui me “spot” sur la marche qui accède au dévers.
 
IMG_1419_b
 
 
8. Il n’y paraît pas mais cette entrée est plutôt raide, avec une bonne marche !
 
IMG_1422_b
 
 
9. Et voici le dévers. Ca penche carrément, malgré la suspension gauche gonflée à fond et celle de droite complètement en bas..!
 
IMG_1427_b
 
 
10. Après VivaLaVida, c’est Dave qui y va dans son véhicule de 50 inches de large seulement. Je l’assure en lui indiquant la ligne à suivre. Well done Dave! 😀
 
IMG_1430_b
 
 
J’aimerais encore sincèrement remercier Hans et Madeleine pour leur si chaleureux accueil. J’ai eu un immense plaisir durant ces trois jours. 😀
Hans m’a recommandé un spot sur le Dome Plateau où j’avais moi-même repéré une arche naturelle. En les quittant, VivaLaVida a ainsi pris le chemin de ce point de vue que j’ai découvert le lendemain matin au levant.
 
 
11. Le Colorado et Castle Valley dans une belle lumière matinale…
 
_DSC4851b
 
 
12. Pas très loin, je suis allé découvrir La Boca Arch, une petite arche assez massive.
 
_DSC4859b
 
 
13. Un buisson est parvenu à pousser sous l’arche…
 
_DSC4856b
 
 
14. Les tours de Castle Valley devant les La Sal Mountains.
 
_DSC4861b
 
 
15. En me rendant vers des abris naturels, les fameuses herbes que l’ont voit dans les Westerns roulées par le vent ont presque fait disparaître la piste… 😉
 
_DSC4863b
 
 
16. Voici des cavités de sandstone habitées par les indiens il y a plusieurs centaines d’années. L’une d’elle abrite une source.
 
_DSC4869b
 
 
17. La falaise au-dessus est polie par les éléments.
 
_DSC4868b
 
 
18. La caverne du bas est assez profonde et l’eau suinte des parois à certains endroits. La suie déposée par les feux des habitants est encore présente (à gauche de l’entrée sur cette image).
 
_DSC4874_sb_b
 
 
19. Celle du haut à un plafond en forme de voute circulaire assez photogénique.
 
_DSC4879_pano_b
 
 
20. Retour au point de vue sur le Colorado en fin d’arpès-midi.
 
_DSC4885b
 
 
21. Le matière très rouge des Fisher Towers se colore dans la lumière du couchant.
 
_DSC4890b
 
 
22. Derniers rayons sur Castle Valley.
 
_DSC4886b
 
 
La suite à venir prochainement. Une fois de plus, merci pour votre fidélité ! 😀
 
 

Retour en Utah

J’ai retrouvé Nick et Kim à Moab. J’avais rencontré Nick en Caroline du Nord. Il possède aussi un van Ford, certes deux roues motrices et plus court que VivaLaVida mais bien aménagé pour deux. Il voyage pour deux semaines et demi avec son amie Kim qui découvre l’ouest pour la première fois.
 
 
1. Nous avons passé la première journée à Arches National Park, l’occasion de faire une image un peu différente de Delicate Arch même si tout a déjà été fait sur ce site parmi les plus photographiés d’Utah.
 
_DSC4371b
 
 
2. Le lendemain, Nick a loué une Jeep pour parcourir la White Rim Trail, une piste de 150 km qui longe par le nord le Colorado d’abord, la Green River ensuite.
 
_DSC4375b
 
 
3. Devant ensuite attendre quatre jours pour faire faire un service à VLV, je suis retourné aux Needles, sans doute mon coin préféré de Canyonsland NP. Je suis allé découvrir Cave Spring, un site habité par les indiens Anasazi dès 7’600 ans avant J.C.
 
_DSC4380b
 
 
4. Peinture rupestre à Cave Spring
 
_DSC4377b
 
 
5. Les célèbres mains de Cave Spring.
 
_DSC4381b
 
 
6. En route vers Tour Ruins, un autre site que je découvrais.
 
_DSC4387b
 
 
7. Je découvre d’abord des greniers nichés dans les falaises.
 
_DSC4388b
 
 
8. Voici la tour qui a donné son nom aux ruines…
 
_DSC4389b
 
 
9. … que voici, étonnement bien conservées. Il s’agissait d’un lieu d’habitation pour la saison d’été.
 
_DSC4390b
 
 
10. Je suis allé dormir au-dessus du Colorado, point de vue que j’ai découvert le lendemain matin.
 
_DSC4405b
 
 
11. La piste pour en revenir est corsée par endroit.
 
_DSC4406b
 
 
12. Croisement de pont.
 
_DSC4407b
 
 
13. L’après-midi, je suis retourné à Chesler Park, un lieu splendide.
 
_DSC4409b
 
 
14. L’un des canyon qu’on traverse pour s’y rendre.
 
_DSC4412_sb_b
 
 
15. J’approche des fameuses aiguilles des Needles.
 
_DSC4414b
 
 
16. Et me voici à Chesler Park.
 
_DSC4416b
 
 
17. Le versant sud est une belle prairie qui me donne envie d’y camper.
 
_DSC4421b
 
 
18. Dans un canyon latéral à Elephant Canyon, je découvre ces faille créée par l’érosion.
 
_DSC4422b
 
 
19. Il est tard mais je remonte le Elephant Canyon pour aller découvrir une belle arche.
 
_DSC4424b
 
 
20. Petit arbre sur les falaises…
 
_DSC4428b
 
 
21. Après une marche presque au pas de course, voici Druid Arch, une double arche pour le moins inhabituelle.
 
_DSC4434_pano_b
 
 
22. Je suis encore tout en haut de Elephant Canyon qu’il me faut redescendre sans tarder pour atteindre le Trailhead avant la nuit, à 9 km de là.
 
_DSC4443b
 
 
J’ai retrouvé VivaLaVida à la nuit tombante, un peu fatigué après plus de 20 km de marche sur terrain bien accidenté.
 
Quelques autres sites découverts en Utah à venir bientôt…