Texas

now browsing by tag

 
 

Toujours au Texas…

Comme j’ai passablement de retard, je poste déjà une nouvelle mise à jour…
 
Quittant la région de Big Bend, je suis remonté vers le nord-ouest en prenant tranquillement le chemin de la Californie du sud où je devais rejoindre Andrew pour notre voyage en Baja.
 
J’ai ainsi pris le chemin des Guadaloupe Mountains, un massif montagneux intéressant. Je me suis toutefois arrêté en route, notamment pour une belle fin de journée sur les plaines texanes…
 
 
1. Pâturages immenses et plutôt arides…
 
_DSC5742b
 
 
2. Douceur de la lumière au couchant…
 
_DSC5752b
 
 
3. … sur ces plaines infinies…
 
_DSC5754b
 
 
4. … qu’ornent quelques collines rocailleuses pour contrer la monotonie.
 
_DSC5758b
 
 
5. J’ai retrouvé les Gastlosen ! 😉
 
_DSC5764b
 
 
6. Petit ranch perdu…
 
_DSC5767b
 
 
7. Paysage de western…
 
_DSC5769b
 
 
8. Escalier naturel dans un canyon des Gadaloupe Mountains.
 
_DSC5778b
 
 
9. Elégance végétale…
 
_DSC5787b
 
 
10. El Capitan (Guadaloupe Mountains) au couchant.
 
_DSC5795b
 
 
11. Immensité…
 
_DSC5792b
 
 
Le lendemain matin, je suis parti marcher dans les Guadaloupe Mountains. Massif culminant à plus de 2’700 mètres, il présente la particularité d’avoir une dépression en son sommet, qui retient l’eau et crée un echosystème inattendu dans cet environnement désertique.
 
 
12. Un jeune “mule deer” au petit matin.
 
_DSC5796b
 
 
13. Longue montée…
 
_DSC5802b
 
 
14. … et forêt tempérée dans le plateau sommital.
 
_DSC5811b
 
 
15. Oui, c’est bien celles d’un ours ! 😀
 
_DSC5813b
 
 
16. Marque au sommet de Pine Top.
 
_DSC5809b
 
 
17. Le lendemain matin, alors que je quittais les lieux, une vague d’air polaire arrivait. Retenue par une crête, elle formait ce curieux brouillard semblant déborder d’une casserole. Magnifique et glacial !
 
_DSC5822b
 
 
J’ai alors pris la direction de White Sands, un erg de sable blanc.
 
 
18. Piste roulante à l’ouest des Guadaloupe Mountains.
 
_DSC5827b
 
 
19. Encore des plaines arides immenses…
 
_DSC5831b
 
 
20. Vue lointaines sur les White Sands.
 
_DSC5836b
 
 
Arrivé sur place, petite frustration car le site était fermé, un drône de l’armée s’étant écrasé trois jours auparavant. il m’a donc fallu continuer ma route en direction du Nouveau Mexique…
 
 
21. Fin de journée sur ma route…
 
_DSC5840b
 
 
Voilà pour le Texas, pour l’instant tout au moins. Pour rejoindre le sud californien pour aller en Baja, je suis alors passé par le Nouveau Mexique visiter deux sites que je vous proposerai lors de la prochaine mise à jour.
 
 

Big Bend Ranch State Park (2 et fin)

On continue dans Big Bend Ranch State Park. Le lendemain, je suis allé découvrir les Cinco Tinajas et Los Banos de la Leyva, une longue marche dans différents wash où il est fatiguant de marcher, le gravier meuble obligeant à dépenser beaucoup d’énergie.
 
 
1. Découverte des Cinco Tinajas, les cinq marmites… Je me suis déchaussé et l’eau était glaciale, partiellement gelée…
 
_DSC5627b
 
 
2. En descendant le wash, arrivée à la première “piscine” de Los Banos de la Leyva.
 
_DSC5639b
 
 
3. Quelques centaines de mètres plus loin, la seconde, en forme de cœur…
 
_DSC5647b
 
 
4. Un bel arbre en remontant un autre wash…
 
_DSC5652b
 
 
5. Arrivée aux Cinco Tinajas pas le haut cette fois.
 
_DSC5679b
 
 
6. Calcaire creusé par les eaux.
 _DSC5674b
 
 
7. Après une journée couverte, belle trouée au couchant, à mon campement.
 
_DSC5684b
 
 
8. Un autre cactus dans la lumière du couchant.
 
_DSC5701b
 
 
9. Quelle vue !
 
_DSC5705b
 
 
10. Dernières lueurs…
 
_DSC5709b
 
 
11. Le lendemain matin, c’est par un froid brouillard givrant que je me suis réveillé. Etonnant de voir des cactus recouverts de givre…
 
_DSC5715b
 
 
12. ambiance grise et glaciale…
 
_DSC5724b
 
 
13. Petroglyphe…
 
_DSC5723b
 
 
14. Le temps a fini par se lever pour un paysage givré vraiment inattendu.
 
_DSC5738b
 
 
Je suis alors remonté sur Alpine TX pour chercher en courrier en poste restante qui n’y était pas..! La suite vous emmènera dans les Davis Mountains où j’ai passé une nuit avant de monter sur les Guadalupe Mountains, un autre National Park à l’extrême ouest du Texas. A venir bientôt… 😀
 
 

Big Bend Ranch State Park (1)

Après le National Park, je suis donc allé découvrir le Big Bend Ranch State Park presque attenant, encore plus sauvage… Une seule route y mène, qui longe le Rio Grande. J’ai donc fait le plein de diesel et du frigo à Study Bute avant de m’enfoncer pour une semaine sur les pistes de cet endroit vraiment retiré…
 
 
1. Rio Grande en fin d’après-midi.
 
_DSC5510b
 
 
2. Village abandonné semblant tout droit sortir d’un Western…
 
_DSC5512b
 
 
3. Jolie lumière pour mon tour à VTT
 
_DSC5526b
 
 
4. En contrejour…
 
_DSC5528b
 
 
5. Le “single” qui me ramène à VivaLaVida…
 
_DSC5532b
 
 
Le lendemain, j’ai visité deux sites particuliers : Closed Canyon et les Hoodoos.
 
 
6. Une image que j’aime bien : Closed Canyon
 
_DSC5559b
 
 
7. Le Rio Grande aux Hoodoos.
 
_DSC5570b
 
 
8. L’un des Hoodoos, formation érodée par le vent.
 
_DSC5566b
 
 
9. Désert du Chihuahuan.
 
_DSC5575b
 
 
10. Floraison de cactus.
 
_DSC5577b
 
 
11. Après une centaine de km de piste cahoteuse, j’ai passé la nuit un peu seul au monde, près des ruines d’un ranch retiré…
 
_DSC5583b
 
 
12. Coucher de soleil flamboyant ! (panorama de 9 images verticales)
 
_DSC5595_pano_b
 
 
13. Pour reprendre des forces, une omelette aux légumes en préparation ! 😀
 
_DSC5597b
 
 
14. Le lendemain, j’ai enfourché mon bike pour parcourir la Road to Nowhere, la “route vers nulle part”, ancienne voie de prospection minière qui se perd au milieu de la caldera de El Solitario, un volcan d’il y a 600 millions d’années…
 
_DSC5601b
 
 
15. Ils ne manquent pas d’humour, littéralement “l’autre côté de nulle part”… 😉
 
_DSC5602b
 
 
16. J’ai pu observer des cochons sauvages appelés javelinas. Ici, un gros mâle…
 
_DSC5609b
 
 
17. Là, un plus jeune.
 
_DSC5611b
 
 
18. J’ai repris la piste, parfois exposée et raide, vers d’anciennes mines.
 
_DSC5617b
 
 
19. Papillon se réchauffant au soleil. Il n’y paraît pas sur les images mais il faisait froid, avec un fort vent qui plus est…
 
_DSC5618b
 
 
20. Descente scabreuse, bien plus raide qu’il n’y paraît sur cette image…
 
_DSC5620b
 
 
21. Campement vraiment loin de tout…
 
_DSC5624b
 
 
Il y aura une suite dans ce magnifique et sauvage Ranch State Park, avant de remonter vers le nord pour découvrir d’autres région de cet immense Texas…
 
 

Big Bend National Park (4) : Chisos Mountains

Après Pine Canyon, je suis aller découvrir une chute d’eau, la seule permanente dans cette région, Cattail Falls. elle ne figure pas sur les cartes, l’administration du parc cherchant à préserver le biotope particulier qu’elle crée, en particulier les nichées de colibris qu’elle abrite du printemps à l’été.
 
 
1. Le vallon niché au pied des Chisos Mountains.
 
_DSC5373b
 
 
2. Les chutes proprement dites, un mince filet d’eau orné de glaçon par une température frisquette !
 
_DSC5355b
 
 
3. La fraîcheur du lieu permet à des plantes inattendues de survivre, comme cette fougère…
 
_DSC5357b
 
 
4. Couchant depuis Cattail Falls trail.
 
_DSC5374b
 
 
5. Je suis alors redescendu une quarantaine de km vers le sud-est pour découvrir le Boquillas Canyon creusé par le Rio Grande.
 
_DSC5385b
 
 
6. Une tourterelle triste en fin de journée
 
_DSC5378b
 
 
7. Tombe au bord de la piste qui remonte la limite est du parc.
 
_DSC5393b
 
 
8. Remontée du Ernst Tinaja Canyon…
 
_DSC5399b
 
 
9. La Ernst Tinaja proprement dite, une belle marmite créée par les crues du wash.
 
_DSC5396b
 
 
10. Derniers rayons au fond du canyon…
 
_DSC5401b
 
 
11. Lumière du couchant alors que je redescend vers VivaLavida…
 
_DSC5408b
 
 
12. Beau ciel…
 
_DSC5423b
 
 
13. Une source dont l’eau disparaît sous terre à peine 300 mètres après en être apparue…
 
_DSC5439b
 
 
14. Beau spécimen à épines !
 
_DSC5443b
 
 
Je suis ensuite remonté dans le Chisos Bassin niché au milieu des Chisos Mountains, à 1’700 mètres d’altitude, où j’ai gravi le point culminant, le Emory Peak, à 2’563 mètres d’altitude.
 
 
15. Un chanteur à mon réveil…
 
_DSC5449b
 
 
16. Un geai du Mexique encore endormi dans le froid matinal. Il m’y laissé approcher à trois mètres à peine…
 
_DSC5461b
 
 
17. Vue depuis le sommet de l’Emory Peak. Les lointains sont à plus de 450 km, incroyable !
 
_DSC5474_pano_b
 
 
18. Les falaises vues du sommet
 
_DSC5476b
 
 
19. Chisos Bassin au petit matin.
 
_DSC5491b
 
 
20. En montant la Lost Mine Trail…
 
_DSC5490b
 
 
21. Une chenille sur le sentier…
 
_DSC5499b
 
 
22. Vue sur les Chisos Mountains depuis la Lost Mine Trail.
 
_DSC5505b
 
 
23. Une autre pour clore cette série sur Big Bend National Park.
 
_DSC5506b
 
 
Mon périple continuera par la découverte du Big Bend Ranch State Park pratiquement attenant au parc national. A venir bientôt…
 
 

Big Bend National Park (3)

Sorti de Baja après quelques péripéties que je vous raconterai bientôt, voici la suite de la découvert de ce beau Big Bend parc national…
 
 
1. Lever de soleil coloré…
 
_DSC5152b
 
 
Le temps est toujours bien gris, venteux et froid. J’en profite pour vous présenter quelques végétaux de ce désert…
 
 
2. Un fleur d’agave fanée qui se dresse fièrement.
 
_DSC5173b
 
 
3. Un nid dans les palettes…
 
_DSC5167b
 
 
4. Presque tout ce qui pousse ici à des épines..!
 
_DSC5165b
 
 
5. Graines…
 
_DSC5176b
 
 
6. Jolies minuscules étoiles…
 
_DSC5179b
 
 
7. Duvet soyeux…
 
_DSC5183b
 
 
8. Elégance…
 
_DSC5191b
 
 
9. Un petit rayon de soleil m’accueille à l’entrée de Pine Canyon. A cette altitude – plus de 1’800 mètres – la végétation change, la fraicheur du canyon offrant suffisamment d’humidité pour que certains arbres, essentiellement des pins et des chênes, parviennent à pousser.
 
_DSC5199b
 
 
10. Pine Canyon, vue vers le bas…
 
_DSC5204b
 
 
11. Un geai du Mexique, bel oiseau qui annonce l’arrivée des bipèdes par des cris répétés..!
 
_DSC5208b
 
 
12. Arbre accroché à la falaise de Pine Canyon…
 
_DSC5211b
 
 
13. Fleur de sous-bois
 
_DSC5224b
 
 
14. Couchant sur les Chisos Mountains.
 
_DSC5234b
 
 
15. Quel ciel pour souhaiter la bonne nuit à VivaLaVida..!
 
_DSC5258b
 
 
16. Arrivée aux Grapewine Hills au petit matin.
 
_DSC5288b
 
 
17. Jolis Pinacles…
 
_DSC5297b
 
 
18. Balanced Rock, un rocher suspendu en équilibre…
 
_DSC5301b
 
 
19. Fenêtre sur le paysage alentours…
 
_DSC5310b
 
 
20. Un yuca qui pousse à même le rocher.
 
_DSC5302b
 
 
La prochaine mise à jour sera toujours dans Big Bend National Park, à suivre… 😉

Big Bend National Park (2)

En attendant que la lessive se termine, je profite de vous poster une mise à jour depuis La Paz, Baja California. 😀
 
 
On continue la River Road empruntée par VivaLaVida dans Big Bend NP…
 
 
1. Le temps ce couvre…
 
_DSC5069b
 
 
2. Survivante…
 
_DSC5080b
 
 
3. Montagnes au Mexique…
 
_DSC5083b
 
 
4. Je l’ai dérangé…
 
_DSC5090b
 
 
5. Une autre fleur éclose par une averse quelques jours plus tôt.
 
_DSC5104b
 
 
6. Les “Oreilles de la Mule”…
 
_DSC5096b
 
 
7. Je l’ai eu ! 😉 Désolé pour la qualité de l’image mais le “Bip Bip”, roadrunner de son vrai nom, court vite, le sacripant ! Jusqu’à 30 km/h pour attraper les lézards qui constitue son repas. La photo est largement cropée mais c’est la seule que j’ai réussi à prendre malgré en avoir vu bien quelques-uns…
 
_DSC5099b
 
 
8. Au sud des Chisos Mountains…
 
_DSC5107b
 
 
9. Encore quelques fleurs du désert…
 
_DSC5115b
 
 
10. La piste remonte vers le nord.
 
_DSC5120b
 
 
11. “Magic Bus”..? 😀 Pour ceux qui connaissent, petite référence à “Into the wild”…
 
_DSC5123b
 
 
VivaLaVida a alors emprunté une piste désaffectée et il m’aura fallu trois heure pour parcourir 8 km, qui valaient toutefois le détour.
 
 
12. Descente dans un wash…
 
_DSC5124b
 
 
13. Croisement de ponts
 
_DSC5129b
 
 
14. Une portion plus praticable…
 
_DSC5135b
 
 
15. … bien que plutôt ravinée.
 
_DSC5137b
 
 
16. Le paysage est splendide malgré le temps gris et le vent qui se lève.
 
_DSC5136b
 
 
17. Jolie marche !
 
_DSC5139b
 
 
18. Ca penche bien ! 😉
 
_DSC5140b
 
 
19. Au bout de cette portion de piste, arrivée à Glenn Spring où il y avait passablement d’eau…
 
_DSC5143b
 
 
20. Mais le vent de sable s’est levé sur la plaine…
 
_DSC5147b
 
 
21. VLV est donc remonté vers les Chisos Mountains pour passer la nuit…
 
_DSC5149b
 
 
A suivre…
 
 

Big Bend National Park (1) : Rio Grande

Bon, il me reste une heure pour vous poster une petite mise à jour. J’irai ensuite retrouver Andrew dans le Anza Borrego Desert pour une nuit en sauvage avant de passer la frontière mexicaine demain.
 
Cette mise à jour est intégralement consacrée au Big Bend National Park qui fait frontière avec le Mexique sur 137 miles au long du Rio Grande.
 
 
1. Arrivée par Study Bute…
 
_DSC4982b
 
 
2. VivaLaVida traverse des champs de yucca sauvages…
 
_DSC4984b
 
 
3. … qui atteignent parfois des hauteurs impressionnantes !
 
_DSC4985b
 
 
4. Arrivée au magnifique Santa Elena Canyon, avec ce solitaire qui a attiré mon regard…
 
_DSC4986b
 
 
5. Le Rio Grande à la sortie du Santa Elena Canyon
 
_DSC4990b
 
 
6. Rive mexicaine : les parois font 500 mètres de haut !
 
_DSC4992b
 
 
7. Bout du sentier qui le remonte sur deux kilomètres. Même si c’était bien tentant, je n’ai pas testé mon kayak ici car naviguer le Rio Grande requiert une autorisation spéciale, ce dernier constituant la frontière…
 
_DSC4997_sb_b
 
 
8. Reflets de la rive mexicaine…
 
_DSC5002b
 
 
9. Douceur d’une micro plage…
 
_DSC5006b
 
 
10. En retournant sur mes pas, avec les Chisos Mountains au loin…
 
_DSC5011_sb_b
 
 
11. Erosion près de la Harmonia…
 
_DSC5019b
 
 
12. Champignon… 😉
 
_DSC5020b
 
 
13. VivaLaVida a alors suivi le cours de la rivière frontière sur une piste peu fréquentée.
 
_DSC5021b
 
 
14. Coucher de soleil sur les Chisos Mountains…
 
_DSC5029b
 
 
15. Les nuits sont ici réputées les plus noires des US, aucune pollution lumineuse alentours n’altérant la pureté de l’atmosphère. Ici vers le nord…
 
_DSC5034_2_b
 
 
16. … puis vers le sud, avec Orion et Jupiter haut dans le ciel.
 
_DSC5033_1_b
 
 
17. Petit matin à mon campement.
 
_DSC5037b
 
 
18. Lever de soleil fantastique ! (panorama de 5 images verticales)
 
_DSC5052_pano_b
 
 
19. Montagnes mexicaines à deux pas…
 
_DSC5060b
 
 
20. Bras du Rio Grande.
 
_DSC5068b
 
 
21. Floraison…
 
_DSC5064b
 
 
22. Une autre touche de couleur…
 
_DSC5102b
 
 
23. Contreforts des Chisos Mountains.
 
_DSC5076b
 
 
A suivre d’ici quelques semaines ou avant si je trouve du réseau pour poster… 😉
 
Merci de votre fidélité à tous, c’est sympa ! 😀
 
 

Toujours au Texas…

Voici une nouvelle mise à jour, un peu rapprochée de la dernière car je vais en principe partir dimanche pour quatre semaines en Baja California où je n’aurai vraisemblablement pas ou très peu de possibilités de connexion. Cela fera donc un petit “black out” sur le blog, vous ne m’en voudrez pas… 😉

Poursuivant ma route vers l’ouest, j’ai fait une petite halte pour une nuit dans le joli Garner State Park, au bord d’une jolie rivière. Il y a fit froid, -6 au petit matin, mais l’ambiance était calme en cette période déserte…
 
 
1. Garner State Park.
 
_DSC4879b
 
 
2. On rencontre de drôles de machines sur la route parfois… Et c’est homologé ! Celle-ci voyageait depuis l’Illinois..! Vous remarquerez les échappements libres… 😀
 
_DSC4713b
 
 
3. En traversant de jolies collines faisant penser à certains lieux de la Lozère…
 
_DSC4886b
 
 
4. Petite bourgade de Camp Wood, assez pittoresque…
 
_DSC4887b
 
 
5. Amistad Reservoir, un lac artificiel au nord de Del Rio.
 
_DSC4893_pano_b
 
 
J’ai fait une halte au Seminole Canyon, un site d’importance par les pétroglyphes qu’il recèle. C’est un profond canyon creusé dans le calcaire et adjacent au Rio Grande.
 
 
6. Descente dans le canyon…
 
_DSC4918b
 
 
7. Après une petite remontée, arrivée sous le surplomb utilisé comme abris par les indiens indigènes il y a env. 4’000 ans.
 
_DSC4917b
 
 
8. Pétroglyphe 1 : l’homme ailé, sans doute un shaman…
 
_DSC4914b
 
 
9. Pétroglyphe 2 : hommes et animaux
 
_DSC4906b
 
 
10. Pétroglyphe 3 : Un grand mille-pattes
 
_DSC4907b
 
 
11. Pétroglyphe 4 : celui-ci, dont on ne sait vraiment ce qu’il représente, est exceptionnel car découvert uniquement sur ce site. Il n’a pas d’équivalent connu à ce jour…
 
_DSC4905b
 
 
12. En remontant du canyon, une vue spectaculaire sur ce boyau de calcaire creusé et poli par l’eau…
 
_DSC4928b
 
 
13. Petite fleurs sur mon sentier, rares en cette saison…
 
_DSC4935b
 
 
Ma route s’est poursuivie vers l’ouest jusqu’à Marathon TX où j’ai reçu mon kayak pliable, une petite merveille homologuée White Water. J’y ai aussi eu une bonne détraque intestinale qui m’a bloqué trois jours dans le petit camping de ce village… J’ai alors obliqué au sud pour aller dans la région du Big Bend qui fait frontière avec le Mexique.
 
 
14. Entrée dans le désert du Chihuahuan
 
_DSC4944b
 
 
15. Désolation aride…
 
_DSC4950b
 
 
16. Depuis le camping de Marathon…
 
_DSC4961b
 
 
17. Couchant sur les montagnes…
 
_DSC4963b
 
 
18. Sur la route direction Alpine TX..
 
_DSC4966b
 
 
19. Immensité au sud d’Alpine…
 
_DSC4970b
 
 
20. Des lignes droites interminables… La pus longue à ce jour pour VivaLaVida faisait 114 km..!
 
_DSC4971_b
 
 
21. 28°C ce jour-là. Mais les amplitudes sont terribles sur ce plateau continental où aucune masse d’eau ne les atténue ; j’ai eu plusieurs fois 26-28° un jour et 3° au meilleur de la journée deux jours plus tard, avec de bonnes gelées la nuit, jusqu’à un exceptionnel -9° pour cette région.
 
_DSC4973b
 
 
Voilà pour cette suite. La suivante vous emmènera dans Big Bend National Park où j’ai passé une semaine à découvrir certains lieux où seul un véhicule comme VivaLaVida pouvait m’emmener… 😀
 
 

Côte texane et urbain…

Me voici de retour après dix jours de no man’s land dans l’extrême sud ouest du Texas et je retrouve un Wifi pour vous proposer une petite mise à jour (j’ai un peu de retard… :-).
 
 
Après l’épisode des moustiques, j’ai poursuivi ma route sur la côte du Golfe du Mexique jusqu’à Galverston Island. Galverston est une station balnéaire connue, au sud-est de Houston, mais déserte ou presque à cette saison.
 
 
1. Phare sur ma route…
 
_DSC4603b
 
 
2. VivaLaVida sur le bac pour atteindre l’île de Galveston
 
_DSC4613b
 
 
3. Jetée à Galveston
 
_DSC4614b
 
 
Le côté ouest de l’île est par contre demeuré sauvage, protégé par un State Park. L’île formant une mer intérieure isolée de l’océan, elle représente un refuge pour des milliers d’oiseaux migrateurs, dont certains plutôt rares. J’y suis resté deux jours pour les observer et je vous en présente ici quelques-uns.
 
 
4. Arrivée matinale des Red Head, des fulligules à tête rousse.
 
_DSC4639b
 
 
5. Petit déjeuner en groupe…
 
_DSC4650b
 
 
6. Fort élégant canard pilet.
 
_DSC4655b
 
 
7. Une spatule rose dans la lumière matinale…
 
_DSC4633b
 
 
8. Un busard des marais.
 
_DSC4670b
 
 
9. Sterne en chasse…
 
_DSC4661b
 
 
10. Un pélican blanc
 
_DSC4644b
 
 
11. Coucher de pleine lune au petit matin…
 
_DSC4621b
 
 
J’ai ensuite pris la direction d’Austin, une ville qu’on m’avait décrite sympa, un peu différente des autres villes texanes. Et c’est sans doute le cas. Très cosmopolite et au style un peu européen, j’y ai passé un jour et demi. Il y a de la Live Music un peu partout, des rues entières où l’on trouve bar après bar sur les deux côtés et dans chacun un groupe jouant de 14h au milieu de la nuit… Il faisait beau et plutôt chaud, 22°…
 
 
12. Camping avant Austin…
 
_DSC4681b
 
 
13. Downtown Austin
 
_DSC4688b
 
 
14. Magasin de bottes…
 
_DSC4685b
 
 
15. … et de chapeaux texans !
 
_DSC4686b
 
 
16. Un peu d’urbain…
 
_DSC4693b
 
 
17. Un big foot. Si si, c’est homologué ici ! 🙂
 
_DSC4695b
 
 
18. Le State Capitol.
 
_DSC4704b
 
 
19. Commerce Street…
 
_DSC4705b
 
 
20. Reflets…
 
_DSC4706b
 
 
21. Ruelle…
 
_DSC4708b
 
 
Voilà pour ces quelques images de cette belle ville où j’ai eu l’impression qu’il fait bon vivre. La suite vous emmènera vers l’ouest du Texas et, au gré de ma route, à découvrir quelques lieux à nouveau plus sauvages…