océan

now browsing by tag

 
 

Fjords du Nord-Ouest

 
1. Au réveil, il fait un temps superbe !
 

 
 
2. Les icebergs sont toujours là.
 

 
 
3. Arrêt sur notre route pour observer des phoques.
 

 
 
4. Quand certains se reposent, d’autres semblent jouer dans l’eau.
 

 
 
5. Sous l’oeil des omniprésents et placides ovins.
 

 
 
6. Petit phare sur la côte.
 

 
 
7. Je tire le portrait à l’un de ces fameux petits chevaux islandais aux longues crinières.
 

 
 
8. Petite église le long d’un fjord. Il y en a beaucoup, toujours petites et souvent avec une seule maison alentours.
 

 
 
9. Alors que VivaLaVida franchit un mont entre deux fjords, l’horizon s’approfondit.
 

 
 
10. …
 

 
 
11. Pour rallier une grande plage tout à l’ouest des fjords, la route est interminable : alors qu’en ligne droite, le GPS indique 83 km, il faudra 187 km de route pour y arriver, tant la côte est découpée !
 

 
 
12. La lumière de fin de journée est spectaculaire.
 

 
 
13. La plage de Rauðarsandur est derrière cette pointe…
 

 
 
14. VivaLaVida y parviendra finalement au couchant, profitant des derniers rayons sur sa jolie église noire.
 

 
 
15. Le matin est calme sur l’inlet.
 

 
 
16. La plage de Rauðarsandur est la plus grande d’Islande et sa couleur dénote avec le noir omniprésent ailleurs. C’est à se demander d’où provient ce sable coloré.
 

 
 
17. Reflets dans l’inlet, derrière la plage.
 

 
 
18. Patchwork à marée montante.
 

 
 
19. Ambiance marine…
 

 
 
20. Dans une baie voisine, arrêt près d’une épave.
 

 
 
21. Ces fjords sont magnifiques et constituent la partie la moins visitée d’Islande, de quoi jouir de plus de solitude…
 

 
 
22. Nous y camperons au bord d’un fjord abritant des centaines de cygnes chanteurs.
 

 
 
Découverte de la péninsule de Snæfellsness à venir bientôt. 😉
 
 

Côte Nord et habitat traditionnel

 
1. Le canyon Ásbyrgi est étonnant avec ses hautes falaises de basalte.
 

 
 
2. Jolie baie sur l’océan glacial arctique un peu au nord d’Húsavik.
 

 
 
3. Nous nous y arrêtons pour le goûter…
 

 
 
4. … l’occasion pour Emile de jouer sur la plage.
 

 
 
5. La petite ville portuaire d’Húsavik a encore quelques maisons anciennes.
 

 
 
6. Son petit port est réputé pour l’observation des baleines.
 

 
 
7. Anciennes maisons sur le port.
 

 
 
8. Nous retournons à la baie du goûter pour y passer la nuit.
 

 
 
9. Le couchant est magnifique !
 

 
 
10. Soleil déformé sur l’horizon. Nous aurons même eu droit à deux couchers de soleil, le premier sur la falaise puis, la course du soleil étant presque tangente à l’horizon, le second sur l’océan.
 

 
 
11. L’Islande n’est pas réputée pour proposer des couchants colorés mais celui-ci dérogera…
 

 
 
12. Sur la route d’Akureyi, la grande ville du Nord.
 

 
 
13. Particularité amusante : à Akureyri, pour soutenir le moral de la population durant le dernier crash financier, les feux rouges arborent des coeurs… 😉
 

 
 
14. En fin de journée, nous allons visiter la ferme historique de Glaumbær, l’une des rares préservées et qui constitue aujourd’hui un musée.
 

 
 
15. Maison du début du siècle dernier.
 

 
 
16. Les fenêtres présentait souvent des bougies, supposer limiter la déperdition de chaleur des carreaux peu isolés…
 

 
 
17. La ferme, plus ancienne, est partiellement enterrée pour une meilleure isolation. Les bâtiments sont accolés pour limiter les zones exposées au froid.
 

 
 
18. Bâtie en tourbe et recouverte de tourbe et mousse, c’était le meilleur moyen de se protéger du froid pour les paysans peu fortunés.
 

 
 
19. Pas très loin, la très jolie église ancienne de Vidimyrarkirkia.
 

 
 
20. En continuant notre route sur la côte nord, nous tombons sur cette curieuse route allant directement dans l’océan !
 

 
 
21. Arrivée en fin de journée sur le site de Hvítserkur Rock.
 

 
 
22. Un bloc de lave spectaculaire qui s’élève sur l’océan et évoque un troll ou quelque dinosaure disparu en train de brouter des algues…
 

 
 
23. Baie de Húnafjordur.
 

 
 
24. Nous campons près de cette petite maison…
 

 
 
25. … et découvrons de grands icebergs loin sur l’horizon.
 

 
 
Suite à venir bientôt dans les fjords du Nord-Ouest.
 
 

Côte texane et urbain…

Me voici de retour après dix jours de no man’s land dans l’extrême sud ouest du Texas et je retrouve un Wifi pour vous proposer une petite mise à jour (j’ai un peu de retard… :-).
 
 
Après l’épisode des moustiques, j’ai poursuivi ma route sur la côte du Golfe du Mexique jusqu’à Galverston Island. Galverston est une station balnéaire connue, au sud-est de Houston, mais déserte ou presque à cette saison.
 
 
1. Phare sur ma route…
 
_DSC4603b
 
 
2. VivaLaVida sur le bac pour atteindre l’île de Galveston
 
_DSC4613b
 
 
3. Jetée à Galveston
 
_DSC4614b
 
 
Le côté ouest de l’île est par contre demeuré sauvage, protégé par un State Park. L’île formant une mer intérieure isolée de l’océan, elle représente un refuge pour des milliers d’oiseaux migrateurs, dont certains plutôt rares. J’y suis resté deux jours pour les observer et je vous en présente ici quelques-uns.
 
 
4. Arrivée matinale des Red Head, des fulligules à tête rousse.
 
_DSC4639b
 
 
5. Petit déjeuner en groupe…
 
_DSC4650b
 
 
6. Fort élégant canard pilet.
 
_DSC4655b
 
 
7. Une spatule rose dans la lumière matinale…
 
_DSC4633b
 
 
8. Un busard des marais.
 
_DSC4670b
 
 
9. Sterne en chasse…
 
_DSC4661b
 
 
10. Un pélican blanc
 
_DSC4644b
 
 
11. Coucher de pleine lune au petit matin…
 
_DSC4621b
 
 
J’ai ensuite pris la direction d’Austin, une ville qu’on m’avait décrite sympa, un peu différente des autres villes texanes. Et c’est sans doute le cas. Très cosmopolite et au style un peu européen, j’y ai passé un jour et demi. Il y a de la Live Music un peu partout, des rues entières où l’on trouve bar après bar sur les deux côtés et dans chacun un groupe jouant de 14h au milieu de la nuit… Il faisait beau et plutôt chaud, 22°…
 
 
12. Camping avant Austin…
 
_DSC4681b
 
 
13. Downtown Austin
 
_DSC4688b
 
 
14. Magasin de bottes…
 
_DSC4685b
 
 
15. … et de chapeaux texans !
 
_DSC4686b
 
 
16. Un peu d’urbain…
 
_DSC4693b
 
 
17. Un big foot. Si si, c’est homologué ici ! 🙂
 
_DSC4695b
 
 
18. Le State Capitol.
 
_DSC4704b
 
 
19. Commerce Street…
 
_DSC4705b
 
 
20. Reflets…
 
_DSC4706b
 
 
21. Ruelle…
 
_DSC4708b
 
 
Voilà pour ces quelques images de cette belle ville où j’ai eu l’impression qu’il fait bon vivre. La suite vous emmènera vers l’ouest du Texas et, au gré de ma route, à découvrir quelques lieux à nouveau plus sauvages…
 
 

Atlantic Ocean (3)

Je vous avais annoncé une suite urbaine et animalière… Urbaine car j’ai passé quelques heures dans la jolie ville de Savannah. Cette ville a eu son âge d’or du temps où la culture du coton, encore présente aujourd’hui, était l’économie numéro une de toute la Géorgie.
 
C’est une ville à deux étages. En bas, il y a un bras de mer et le port marchand. Le canal est bordé par les maisons des riches commerçants d’entant.
 
 
1. Front du canal
 
_DSC3888b
 
 
2. Riches immeubles construits au 19ème siècle
 
_DSC3893b
 
 
3. Ils abritent aujourd’hui boutiques, hôtels et restaurants
 
_DSC3897b
 
 
4. De petites ruelles en escaliers permettent d’accéder à l’arrière de ces bâtiments…
 
_DSC3898b
 
 
5. … où l’on découvre le deuxième étage de la ville et d’abord une sorte de rue semi-souterraine.
 
_DSC3907b
 
 
6. C’est dans la ville haute que se trouvent les commerces aujourd’hui…
 
_DSC3909b
 
 
7. … mais elle conserve des quartiers populaires sympathiques…
 
_DSC3915b
 
 
8. … et des vieux bâtiments.
 
_DSC3919cb
 
 
J’y ai passé presque la journée du 31 et me suis offert un petit lunch de réveillon : friture de crevettes en entrée – c’est la spécialité du coin – et bar en plat, un festin ! 😀
 
 
9. Pendant ce temps, VivaLaVida m’attendait sagement…
 
_DSC3917b
 
 
10. Continuant vers le sud, j’ai fait un bref arrêt pour visiter le Fort Pulaski
 
_DSC3874_pano_b
 
 
11. Construit au début du 19ème, il a été le théâtre d’une bataille qui a permis aux anglais de repousser les français.
 
_DSC3870b
 
 
12. Les batteries de canon sont imposantes !
 
_DSC3871b
 
 
J’ai repris la route vers le sud et ai passé le réveillon sur la jolie petite île de Jekyll Island où je n’ai pas vu Mr Hide..!
 
 
13. Pont qui permet d’accéder à Jekyll Island
 
_DSC3921b
 
 
J’ai passé un réveillon sympa à mon feu de camp, avec deux nanas un peu babas dont le pick-up est venu se poser pas loin de VLV. Avant cela, j’ai eu la chance de pouvoir observer passablement d’oiseaux, dont un beau pic à poitrine rousse.
 
 
14. C’est quoi ce truc qui me regarde ?!
 
_DSC3930b
 
 
15. Je le surveille du coin de l’œil…
 
_DSC3949b
 
 
16. Mais je continue à débusquer mon repas !
 
_DSC3952b
 
 
17. Il y avait aussi de beaux cardinals. Ici le mâle aux couleurs pétantes !
 
_DSC3978b
 
 
18. Sa femelle, plus discrête…
 
_DSC3980b
 
 
19. Et une tourterelle sauvage…
 
_DSC3983b
 
 
20. Sans oublier celui qui me surveillait en permanence !
 
_DSC3979b
 
 
21. Un peu plus loin, j’ai vu arriver un ibis blanc…
 
_DSC3880b
 
 
22. … puis deux.
 
_DSC3878b
 
 
23. Un bon grain à mis fin à mon observation…
 
_DSC3995b
 
 
J’ai alors pris le chemin de la Floride pour aller y visiter un ami, m’enfonçant dans les terre et le mauvais temps. A découvrir dans la prochaine mise à jour… 😉

Atlantic Ocean !

Je vous l’avais dévoilé dans mes dernières lignes, VivaLaVida a découvert l’océan le jour de Noël. L’envie de voir un peu autre chose après plus de trois mois d’Appalaches, j’ai donc pris la route vers la Caroline du Sud après un crochet par Atlanta pour découvrir un super World Market (dans lequel il était malheureusement interdit de photographier…) qui m’a permis de m’achalander pour mon souper de Noël…
 
J’ai quitté Atlanta tard et cette immense ville étant perpétuellement congestionnée par des dizaines de miles de bouchons, je me suis arrêté dans une National Forest 100 km plus loin pour passer la nuit près d’une ancienne tour de guet contre les incendies…
 
 
1. Campement…
 
_DSC3448b
 
 
Ayant décidé de prendre les petites routes pour mieux découvrir les paysages de la Géorgie de l’est, j’ai notamment traversé des zones où l’on cultive les noix. Certains “champs de noyers” s’étendent à perte de vue, comme celui que j’ai squatté pour croquer quelque chose à la mi-journée.
 
 
2. Noyers…
 
_DSC3454b
 
 
En prenant mon temps, je n’ai découvert l’océan qu’à la tombée du jour le 24. Le temps de trouver un coin pour passer la nuit sur Hunting Island, je me suis fait un petit gueuleton de Noël : saumon fumé d’Ecosse à l’aneth et Moscato d’Asti Nivole..!
 
 
3. Souper de Noël
 
_DSC3459b
 
 
J’ai encore fait une petite sortie sur la plage et profité de photographier le ciel. La luminosité était curieuse, avec une lune juste avant son lever, sous l’horizon…
 
 
4. Ciel de réveillon…
 
_DSC3463b
 
 
5. Levé tôt pour aller découvrir l’océan au lever du soleil, j’ai eu droit à nouveau à de splendides couleurs…
 
_DSC3467b
 
 
6. Presque à l’étale…
 
_DSC3468b
 
 
Les derniers ouragans ont emporté plus de 100 mètres de rivage, rongeant la plage et laissant parfois un arbre debout qui paraît désormais avoir poussé en mer… Superbe pour les images !
 
 
7. Survivant, enfin presque…
 
_DSC3475b
 
 
Ca ne se voit guère sur les images mais il y avait un fort vent et il faisait 1°C. Je me suis payé une belle débattue en reveant à VLV après 2h30 de ballade !
 
Ayant repéré un étang derrière les dunes, je suis reparti un peu plus tard observer les oiseaux.
 
 
8, 9 et 10 : Chevalier semi-palmé
 
_DSC3534b
 
 
_DSC3537b
 
 
_DSC3518b
 
 
11 et 12 : Bécasseaux sanderling
 
_DSC3508b
 
 
_DSC3510b
 
 
13. Grande aigrette
 
_DSC3556b
 
 
14. Héron à ventre blanc
 
_DSC3570b
 
 
15. Un autre survivant…
 
_DSC3567b
 
 
Je me suis ensuite déplacé vers les marais salants, derrière l’île qui m’a abritée pour la nuit.
 
 
16. Douceur de ce plat pays…
 
_DSC3572b
 
 
Ayant repéré aux jumelles un balbuzard pêcheur sur l’un des ponts le pont qui permet d’accéder à l’île, j’ai utilisé VivaLaVida comme affût pour l’approcher, masquant ainsi ma silhouette de bipède qui l’aurait fait détaler à 150 mètres…
 
 
17. Chasseur aux aguets…
 
_DSC3584b
 
 
18. Juste avant de faire ce que nous faisons aux toilettes… 😉
 
_DSC3588b
 
 
19. Allez, une dernière..! Ce n’est pas tous les jours que je peux approcher un tel seigneur… 😀
 
_DSC3589b
 
 
Je suis retourné dans les marais salants et j’ai eu la chance de voir encore d’autres espèces…
 
 
20. Merle bleu à poitrine rouge
 
_DSC3608b
 
 
21. Grand mainate. C’est un oiseau très commun ici, peu craintif. Voici le mâle…
 
_DSC3619b
 
 
22. … et sa femelle…
 
_DSC3637b
 
 
23. Je finirais cette mise à jour par une vie prise du grand pont qui permet d’accéder à l’île, haut d’une trentaine de mètres. Elle vous permet de découvrir ces marais salants couverts de joncs et inondés à chaque marée…
 
 
_DSC3640b
 
 
A suivre…
 
Et comme les jours passent et que je ne suis jamais certain de pouvoir me connecter convenablement, je vous adresse à tous mes vœux les meilleurs pour l’an neuf qui approche. Puisse-t-il vous inviter à vivre pleinement vos envies et vos rêves tel que j’ai la chance de la faire avec VivaLaVida..!
Un grand merci pour votre fidélité à suivre ce blog… 😀