Brooke Range

now browsing by tag

 
 

En redescendant vers le sud de l’Alaska…

Devant tranquillement penser à rejoindre Anchorage où Mino prendrait son avion de retour, nous sommes encore allé faire deux belles marches.
 
 
1. J’initie Mino aux traversées de rivières glacées ! Celle-ci ne faisait guère plus de zéro degré.
 
_DSC2704b
 
 
2. La migration des caribous vers le sud a commencé, nous en apercevons plusieurs rendus craintifs par la chasse ouverte depuis presque deux mois.
 
_DSC2709b
 
 
3. Je ne me lasse pas de ces paysages…
 
_DSC2716b
 
 
4. Je retrouve des tableaux de glace…
 
_DSC2721b
 
 
5. … qui emprisonnent les galets.
 
_DSC2724b
 
 
6. Le lendemain, nous remontons une vallée au nord du Antigun Pass pour gravir un sommet voisin.
 
_DSC2745b
 
 
7. Nous nous arrêtons à un col après une rude montée. Le panorama est splendide.
 
_DSC2740_pano_b
 
 
8. Mino se repose en admirant le paysage.
 
_DSC2742b
 
 
9. En redescendant, je parviens à approcher des lagopèdes en pleine mue.
 
_DSC2758b
 
 
10. Celui-ci est déjà bien blanc…
 
_DSC2761b
 
 
11. … alors que le cou de celui-là commence juste à perdre sa teinte d’été.
 
_DSC2762b
 
 
12. Cette fin de journée nous réserve encore une belle lumière.
 
_DSC2783b
 
 
13. VivaLaVida longe de belles aiguilles de granite…
 
_DSC2786b
 
 
14. … et descend une large vallée.
 
_DSC2787b
 
 
15. Un étang qui reflète la Chugapak Mountain.
 
_DSC2795sb_b
 
 
16. La traversée de cette Brooke Range est vraiment magnifique.
 
_DSC2799b
 
 
Ainsi se termine le compte-rendu de notre visite de la Dalton Highway. Nous avons poursuivi en direction du Denali où nous avons passé les deux derniers jours avant le départ de Mino.
 
 
17. VLV prend la pose dans un ancien tunnel de chemin de fer.
 
_DSC2809b
 
 
18. Petite visite “sauvage” (car non autorisée) d’une mine de charbon encore exploitée.
 
_DSC2815b
 
 
19. Dans un canyon latéral plutôt esthétique.
 
_DSC2825b
 
 
20. VLV est parvenu à remonter le lit de la rivière pour poser sous les falaises sculptées par la pluie et le vent.
 
_DSC2829b
 
 
21. Comme il est difficile de se rendre compte de la taille de VivaLaVida – en l’apercevant, Mino s’est exclamée “Oh quel monstre !” – je profite de sa présence pour vous donner l’échelle. Elle se tient debout sous le rétroviseur..! 😀
 
_DSC2836b
 
 
22. Nous approchons d’un petit lac qui nous offrira un beau campement pour la nuit.
 
_DSC2841_pano_b
 
 
23. Le foen du sud souffle en violentes rafales mais m’offre quelques rayons de soleil.
 
_DSC2853_pano_b
 
 
24. Nous dormons sur cette berge venteuse…
 
_DSC2861b
 
 
25. Le lendemain, découverte de la mine par le haut, après un rec à plus de 35% !
 
_DSC2864b
 
 
26. Les couleurs de l’automne ont envahit la forêt…
 
_DSC2871b
 
 
27. … et la toundra.
 
_DSC2872b
 
 
28. Le ciel se dégage alors que le soleil se couche…
 
_DSC2882b
 
 
29. … colorant les montagnes proches du dernier camp sauvage pour Mino.
 
_DSC2888b
 
 
30. Dernières couleurs sur la taïga.
 
_DSC2893b
 
 
Voilà qui clos les quelques semaines où Mino a voyagé dans VivaLaVida. Elle n’aura pas rechigné aux plus de 250 km de marche que je lui ai fait faire durant ces presque six semaines et m’aura cuisiné quelques bien bons soupers. Merci ! 😀
 
A l’heure où j’écris ces lignes, je ne sais pas encore quel sera la suite du parcours; vous la découvrirez ainsi dans une prochaine update. 😉
 
 

Brooke Range et toundra arctique

Nous poursuivons vers le nord…
 
 
1. Nolan valley, une vallée latérale accessible par une petite route minière, vraiment boueuse par endroit.
 
_DSC2525b
 
 
2. A cette altitude, les marais n’ont pas encore gelé.
 
_DSC2527b
 
 
3. Je retrouve la Brooke Range qui barre le nord de l’Alaska.
 
_DSC2530b
 
 
4. Nous nous arrêtons quelques dizaines de kilomètres après Coldfoot pour aller gravir l’un des monts qui bordent la piste.
 
_DSC2535b
 
 
5. Alors que VivaLaVida commence à monter le Antigun Pass, l’ambiance devient hivernale.
 
_DSC2543b
 
 
6. Tout est déjà gelé ici…
 
_DSC2541b
 
 
7. … et il fait déjà bien en-dessous de zéro en cette fin d’après-midi.
 
_DSC2540b
 
 
8. Comme il est déjà tard, nous trouvons un joli campement sauvage avant le Antigun Pass, à env. 1’200 mètres d’altitude, au bord d’une petite rivière.
 
_DSC2552b
 
 
9. Malgré le froid, je pars faire quelques images alors que Mino prépare l’apéro !
 
_DSC2553b
 
 
Il fera presque -12° cette nuit-là et le chauffage de VLV reprendra du service alors qu’il était au repos depuis quelques mois…
 
Le lendemain matin, nous franchissons le Antigun Pass et nous arrêtons une trentaine de kilomètres plus bas pour aller marcher au bord d’une belle rivière.
 
 
10. Le blizzard qui a soufflé ici deux jours auparavant à installé l’hiver avant même que l’automne soit arrivé…
 
_DSC2585b
 
 
11. Malgré un débit important, les bords de la rivière sont bien gelés. Il a fait -25° les jours précédents…
 
_DSC2587b
 
 
12. Je profite de la lumière claire pour jouer avec les concrétions de glace…
 
_DSC2592b
 
 
13. … parfois contrastées et torsadées…
 
_DSC2593b
 
 
14. … parfois sculptées par l’eau courant au-dessous.
 
_DSC2606b
 
 
15. Sur une berge, nous découvrons des traces de loup. Il est passé ici il y a moins de deux jours, la neige en témoigne.
 
_DSC2602b
 
 
16. Le spectacle est étincelant alors que la rivière, en train de geler, charrie des plaques de glaces qui se brisent dans un son cristallin…
 
_DSC2608b
 
 
17. … et nos yeux se régalent.
 
_DSC2609b
 
 
18. En poursuivant vers le grand nord, le paysage devient vraiment arctique.
 
_DSC2613b
 
 
19. Le blizzard a dessiné les reliefs.
 
_DSC2617b
 
 
20. Pas sûr que les chauffeurs des camions qui approvisionnent Deadhorse et Prudoe Bay y soient tous attentifs…
 
_DSC2619b
 
 
21. Nous laissons VivaLaVida pour marcher sur une piste latérale…
 
_DSC2629b
 
 
22. Toundra hivernale aux formes harmonieuses…
 
_DSC2631b
 
 
23. Nous n’irons pas jusqu’à Deadhorse, la dernière partie de la piste étant moins intéressante, en nous arrêtant aux derniers contreforts nords de la Brooke Range…
 
_DSC2647_pano_b
 
 
24. … et trouvons un campement à même la toundra, non sans avoir franchi quelques grosses gonfles de neige soufflée. Quel endroit fantastique pour camper, non ? 😀
 
_DSC2663b
 
 
25. Le couchant sera une fois encore magnifique…
 
_DSC2667b
 
 
26. … les derniers rayons colorant les collines…
 
_DSC2678b
 
 
27. … avant un lever de pleine lune magique.
 
_DSC2682b
 
 
28. Et pour parachever cette journée grandiose, une aurore boréale viendra souhaiter la bonne nuit à VivaLaVida alors que la pleine lune éclaire la toundra !
 
_DSC2697_pano_b
 
 
Nous entamerons la redescente vers le sud le lendemain, à découvrir dans la prochaine mise à jour… 😉
 
Merci de votre fidélité !
 
 

Richardson & Dalton Highways

Continuant notre cheminement vers le nord, nous traversons l’Alaska Range aux montagnes fraîchement recouvertes de neige.
 
 
1. Exploration d’une vallée secondaire, non loin de notre campement.
 
_DSC2406b
 
 
2. La Richardson Highway traverse de hautes montagnes à l’accès difficile.
 
_DSC2413_pano_b
 
 
3. Pierriers saupoudrés…
 
_DSC2416b
 
 
4. Versant nord de l’Alaska Range.
 
_DSC2420b
 
 
5. Côté cuisine, on ne se laisse pas aller : saumon sauvage à l’aneth sur lit d’épinard, le tout cuisiné au feu de bois, hummm… 😉
 
_DSC2426b
 
 
6. Après le spectacle de la veille, nous surveillons le ciel et une nouvelle aurore boréale apparaît alors que les dernières lumières du couchant pointent encore au nord…
 
_DSC2428b
 
 
7. Nous passerons presque trois heures dehors malgré un vent tempétueux au froid mordant !
 
_DSC2439b
 
 
8. Les tableaux changent sans cesse…
 
_DSC2450b
 
 
9. … tantôt très doux…
 
_DSC2458b
 
 
10. … tantôt plus intenses.
 
_DSC2463b
 
 
11. Parfois, l’aurore travers tout le ciel avec une intensité vraiment étonnante, presque comparable à celle de la lune.
 
_DSC2467b
 
 
12. Nous sommes presque hypnotisés par ce spectacle…
 
_DSC2477b
 
 
13. … à la beauté grandiose.
 
_DSC2489b
 
 
14. Couchés bien tard, nous empruntons la Dalton Highway le lendemain. L’ambiance est complètement différente par rapport à mon premier passage, j’ai l’impression de découvrir d’autres paysages…
 
_DSC2498_pano_b
 
 
15. Là aussi, la neige récente recouvre encore les sommets.
 
_DSC2500b
 
 
16. La taïga change complètement de couleur, s’ornant de tons chauds.
 
_DSC2507b
 
 
17. Une photo du Grayling Lake que j’avais faite lors de mon premier passage. Si cela vous tente, vous pouvez comparer : c’est l’image n° 17 ! 😉
 
_DSC2511b
 
 
18. VivaLaVida sur la Dalton Highway.
 
_DSC2513b
 
 
19. Entre les willows rouge orangé et les trembles/bouleaux jaune vif, les couleurs sont incroyablement saturées…
 
_DSC2515b
 
 
20. … et la neige les renforce encore.
 
_DSC2516b
 
 
La suite à venir très bientôt…
 
 

Dalton Highway (3) & Hatcher Pass

Je vous avais laissés au pied de la Brooke Range en “remontant vers le sud”.
 
 
1. Je suis à moitié hypnotisé par les ambiances qui se succèdent…
 
_DSC1169b
 
 
2. … tantôt des ciels lourds et bas…
 
_DSC1171b
 
 
3. … tantôt des éclaircies cotonneuses…
 
_DSC1184b
 
 
4. … ou plus larges…
 
_DSC1188b
 
 
5. … mais qui se referment presque aussitôt…
 
_DSC1180b
 
 
6. Là où les pentes sont trop raide, il n’y a que pierriers…
 
_DSC1196b
 
 
7. Haut-plateau de la Brooke Range, juste au nord du Antigun Pass.
 
_DSC1197b
 
 
8. En redescendant la Brooke Range vers le sud, les camions roulent à nouveau. Ils s’étaient arrêté durant la pluie, trop glissant pour eux. Il faut dire qu’ici, on descend les collines tout droit, avec des pourcentages impressionnants ! Certains ont d’ailleurs des noms évocateurs : Beaver Slide (la glisse du castor) et ses 22% de pente par exemple. VLV la descendra en 4×4 et à 10 km/h sous la pluie, dans quinze centimètres de boue… Les camions eux s’arrêtent alors pour attendre que cela sèche.
 
_DSC1199b
 
 
9. Les arbres réapparaissent petit à petit sur le versant sud de la Brooke Range…
 
_DSC1202b
 
 
10. … guère nombreux encore toutefois.
 
_DSC1206b
 
 
11. Le pipeline m’accompagne parfois.
 
_DSC1211b
 
 
12. Marais dans la taïga.
 
_DSC1215b
 
 
13. Un bel arc-en-ciel salue VivaLaVida ! 😀
 
_DSC1218b
 
 
14. Mais la pluie reprend de plus belle.
 
_DSC1223b
 
 
Voilà pour cette rapide traversée sud-nord-sud de l’Alaska via la Dalton. A peine arrivé que j’ai envie d’y retourner..! 😉 J’espère être parvenu un tant soit peu à vous retranscrire quelques ambiances de ces splendides étendues nordiques qui me fascinent…
 
 
15. Sur la route d’Anchorage, j’ai fait un petit crochet par le Hatcher Pass, magnifique.
 
_DSC1226b
 
 
16. Fin de journée depuis mon bivouac.
 
_DSC1230b
 
 
Voilà pour cette escapade vers le grand nord. Dès la prochaine mise à jour, Mino m’accompagnera… Enfin, en vrai, elle m’aura rejoint depuis une semaine. Les mises à jour se feront à nouveau plus espacées, mon retard étant désormais rattrapé. Vous vivrez ainsi les aventures de VivaLaVida presque en temps réel ! 😀
 
Une fois de plus, merci pour votre fidélité à la lecture de ce petit blog. 😉
 
 

Dalton Highway (2)

Poursuite de la remontée de VivaLaVida vers le “far North”… La Brooke Range franchie, il n’y a plus qu’une grande plaine qui descend doucement vers le nord jusqu’à la Mer de Beaufort. Plus je m’en approche et plus on sent que l’hiver n’est pas parti depuis longtemps…
 
 
1. Toundra en fleurs…
 
_DSC1080b
 
 
2. … à perte de vue…
 
_DSC1083b
 
 
3. Bien qu’il n’y paraisse pas, la route est bien défoncée. Malgré ses grands débattements, VLV n’y fera pas une grande moyenne.
 
_DSC1088b
 
 
4. Je croise de temps en temps un camion. Le part brise de VLV s’en souvient, avec un nouveau gros impact de pierre. Il sera temps de le remplacer une fois redescendu du nord…
 
_DSC1090b
 
 
5. Les couleurs de cette toundra changent sans cesse.
 
_DSC1091b
 
 
6. L’eau est omniprésente, tout n’est que marais… J’imagine à quel point les explorateurs de ces régions ont dû en baver pour progresser sur un tel terrain.
 
_DSC1093b
 
 
7. Cette toundra constitue les quartiers d’été des caribous qui migrent au sud durant l’hiver, à la recherche de zones moins enneigées pour qu’il puisse se nourrir des lichens qui constituent leur menu.
 
_DSC1101b
 
 
8. Bien avant de le voir, le poussière annonce l’arrivée d’un véhicule !
 
_DSC1111b
 
 
9. Tout au nord, un pingo. Cette colline est créée par une “bulle de glace” qui s’est développée sous la toundra, repoussant cette dernière vers le haut.
 
_DSC1120b
 
 
10. J’ai la chance d’apercevoir le plus gros herbivore nordique : une troupe de bœufs musqués.
 
_DSC1123b
 
 
11. Sacrée pièce ! Je ne vais pas aller lui gratter l’oreille à lui… 😉
 
_DSC1121b
 
 
12. Une mère caribou et son petit de l’année qui fait la “cleupette” comme dirait mon ami Pum-Tac. 😉
Quizz : que veut dire “faire la cleupette” ? Indice : ça vient du Jura neuchâtelois… Pum-Tac, t’as pas le droit de jouer !! 😀
 
_DSC1132b
 
 
13. Mon bivouac annonce le retour de la pluie. Pour tenter de vous montrer l’invasion de moustiques dans cette région : j’ai ouvert la fenêtre de VLV depuis moins de 15 secondes ! Ici, il y a cinq espèces de ces buveurs de sang, dont le gros moustique tigre…
 
_DSC1138b
 
 
14. Ciel bas le lendemain matin, sous la pluie.
 
_DSC1140b
 
 
15. Alors que VLV a repris la route du sud, les nuages sont splendides et impressionnants.
 
_DSC1142b
 
 
16. Sacrée ambiance !
 
_DSC1146b
 
 
17. Je crois que je suis amoureux de cette toundra ! 😀
 
_DSC1147b
 
 
18. VLV est déjà “en boue” !
 
_DSC1151b
 
 
19. La pluie recommence…
 
_DSC1153b
 
 
20. Plus haut, dans la Brooke Range, le soleil fait de petites apparitions.
 
_DSC1164_pano_b
 
 
21. Difficile de vous montrer à quel point VLV était crotté !
 
_DSC1168b
 
 
Suite dans quelques jours… 😉
 
 

Fjords, McKinley et Dalton Highway 1…

Dans l’attente de conditions météo favorables pour me rendre tout au nord, j’ai profité d’une brève accalmie pour aller découvrir un fjord au sud d’Anchorage. Large vallée glacière, elle a été comblée de sédiments arrachés par les glaciers environnant jusqu’au niveau de la mer ou presque. A marée basse ne demeure qu’un étroit canal d’eau au milieu. Chaque marée montante débute par un mascaret qui remonte ce canal. Pas très spectaculaire le jour où j’y étais car le lune était en premier quartier…
 
 
1. Le fjord de Turnagain à marée presque basse.
 
_DSC0970b
 
 
2. Le canal qui demeure à l’étale.
 
_DSC0972b
 
 
3. A plus de 200 kilomètres, les montagnes de Kodiak.
 
_DSC0973b
 
 
4. Après avoir traversé des marécages pour chercher une nouvelle compo… 😉
 
_DSC0983b
 
 
5. Une touche de couleur non comestible dans le sous-bois.
 
_DSC0988b
 
 
6. L’accalmie aura été de courte durée…
 
_DSC0984b
 
 
Et finalement, après plus de trois semaines d’attente, une éclaircie était annoncée sur le grand nord. VivaLaVida a repris la route pour une tirée de plus de 2’400 km avant l’arrivée de mon amie Mino.
Une chance inattendue : le beau temps passager permet d’apercevoir le Mont McKinley, chose rare puisqu’il est plus de 80% de l’année caché dans les nuages. C’est le plus haut sommet du continent nord-américain, qui culmine à 6’194 mètres. Un sacré géant !
 
 
7. Impossible de vous transmettre à quel point au travers de mes images mais alors que j’étais encore à 180 km, il paraissait plus grand que le Mont-Blanc vu de Genève, pourtant seulement à 70 km…
 
_DSC0996b
 
 
8. Ici, je suis encore à 80 km à vol d’oiseau…
 
_DSC1000b
 
 
9. Fin de journée sur les montagnes alentours…
 
_DSC1006b
 
 
10. Campement au bord d’un petit lac.
 
_DSC1008b
 
 
11. Le lendemain matin, le géant est toujours visible alors que je suis à plus de 100 km au nord !
 
_DSC1012b
 
 
Pour me rendre au grand nord, une seule voie terrestre : la Dalton Highway, une route de plus de 750 km qui dessert Prudhoe Bay et ses champs pétroliers. Elle a été construite en même temps que l’Alaskan Pipeline et le longe sur presque toute sa longueur. Il n’a fallu que 5 mois et demi en 1976 à 15 équipes travaillant chacune en parallèle pour la construire, une performance dictée par le court été nordique. C’est une route vraiment engagée, mince ruban de terre qui monte et descend chaque colline dans des pourcentages impressionnants, puis travers la Brooke Range avec un point culminant au Antigun Pass, à 1’400 mètres d’altitude. Une seule station au mile 249, à mi-parcours. Parcourue presque uniquement par de gros camions qui approvisionnent les travailleurs du pétrole, elle se transforme en bourbier lorsqu’il pleut; VivaLaVida va le découvrir… Demeurant ouverte toute l’année depuis la construction du pont sur la Yukon River, elle a fait l’objet d’un épisode des “Chauffeurs de l’extrême”.
 
 
12. Au mile 96, la “Finger Mountain” – le doigt – pointe vers le ciel au milieu de la toundra.
 
_DSC1014b
 
 
13. Le ciel est superbe mais les cirrus annoncent déjà l’arrivée de la prochaine perturbation.
 
_DSC1017b
 
 
14. Le Alaskan Pipeline, lui aussi achevé en 1976. C’est un couloir stratégique pour l’exploitation des ressources pétrolières du nord de l’Alaska.
 
_DSC1020b
 
 
15. Ca construction fait preuve de beaucoup d’ingéniosité. Chaque pilier est “libre”, les traverses seulement posées sur des patins de téflon bidirectionnels. Pour palier aux dilatations créées par l’amplitude de température extrême entre l’hiver (les -50°C sont courants et la température descend chaque hiver au-dessous de -60°C !) et l’été, chaque tube est “manchonné libre” au suivant. On estime que la dilatation théorique totale sur l’entier de la longueur atteindrait plus de 102 km entre Prudhoe Bay et le terminal de Valdez, 1’300 km au sud..!
 
_DSC1023b
 
 
Tiens, petit quizz en deux volets pour changer ! 😀
– alors qu’il pourrait aller en ligne droite, pourquoi le pipeline fait-il des zig-zag à bon nombre d’endroits comme sur l’image 14 ?
– que sont les éléments gris qui surplombent la plupart des piliers ?
 
 
16. Un élan broutant les herbes aquatiques qui poussent au fond de ce petit lac. Il paraît qu’ils adorent ça !
 
_DSC1030b
 
 
17. Petit lac fort esthétique d’ailleurs…
 
_DSC1036b
 
 
18. Tout passe par la Dalton ; ici, une maison, convoi exceptionnel d’environ 8 mètres de large..!
 
_DSC1038b
 
 
19. Un autre élan aperçu de mon campement le matin.
 
_DSC1042b
 
 
20. Miroir, mon beau miroir…
 
_DSC1050b
 
 
21. VivaLaVida sur les contreforts nord de la Brooke Range.
 
_DSC1054b
 
 
22. Antigun Pass.
 
_DSC1059b
 
 
23. Cette Brooke Range est superbe, avec de beaux torrents qui creusent des vallées.
 
_DSC1060b
 
 
24. Plus d’arbre depuis le mile 245. On est trop au nord, le climat est trop rude. Seule la toundra subsiste.
 
_DSC1062b
 
 
25. Je profite de l’éclaircie pour “mitrailler” ces paysages de lande qui sont sans doute ceux qui m’attirent le plus…
 
_DSC1066b
 
 
26. VLV est tout petit dans ces paysages…
 
_DSC1068b
 
 
27. … parsemés de petits lacs.
 
_DSC1070b
 
 
Suite de l’éclaircie et retour du mauvais temps dans la prochaine mise à jour… 😀