Côte sud-est.

 
Le ferry m’attend dans deux jours et il me reste plusieurs centaines de kilomètres pour rallier Seydisfjordur, il est donc temps que j’avance. Sans pour autant omettre de m’arrêter à quelques nouveaux spots.
 
 
1. Même lieu même heure trois semaines plus tard et même arc-en-ciel… 😉
 

 
 
2. Petit stop sur un autre spot du lac Jökulsárlón et ses icebergs.
 

 
 
3. Et nouveau petit tour à la Diamond Beach pour quelques photos spécialement pour Isabelle ! 😉
 

 
 
4. Plus loin, peu avant le Vestrahorn, une autre Gravel Bar sous la pluie revenue.
 

 
 
Le site du Vestrahorn, si photographié, se révèle une véritable arnaque à touristes. Outre le fait qu’il est à côté d’un relais satellite militaire des plus inesthétique, il s’est fait approprier par le gérant d’une buvette-camping qui fait payer pour y accéder ! Il a même installé une barrière automatique style péage d’autoroute pour en contrôler l’accès. Je suis assez scandalisé par le fait qu’on puisse s’approprier ainsi un bout de nature appartenant à l’état et refuse de me prêter à cette pratique, préférant repartir ailleurs. Voyageurs, passez votre chemin, il y a assez d’autres sites magnifiques en Islande.
 
5. Je dors sur un petit col, le long de l’ancienne route. Après une pluie soutenue durant presque toute la nuit, le matin m’offre une éclaircie.
 

 
 
6. Et voici tout de même le Vestrahorn depuis le nord-est, une vue moins “conventionnelle”… 🙂
 

 
 
7. Un exemple des grandes fermes à moutons qui jonchent la côte sud.
 

 
 
8. Après ma déception au Vestrahorn, j’avais repéré un autre site encore moins connu (mais pour combien de temps..?). La météo n’est guère plaisante et je décide ainsi d’explorer la côte à la recherche de compositions sympas en attendant que cela s’améliore. En voici une première avec cette anse dans les rochers.
 

 
 
9. Les averses se succèdent, créées par le fort vent qui condense les nuages sur la montagne.
 

 
 
10. Je profite d’observer quelques canards qui s’abritent derrière la pointe. Ici une femelle.
 

 
 
11. Et là un mâle qui vient d’attraper un crustacé.
 

 
 
12. Il le rince un peu…
 

 
 
13. Avant de l’avaler !
 

 
 
14. Dans l’écume…
 

 
 
15. Je vais aussi découvrir la grande plage qui s’étend de la pointe vers l’ouest.
 

 
 
16. Au loin le Vestrahorn.
 

 
 
17. Tentative de survie…
 

 
 
18. Finalement, après 5h et demie d’attente, une brève éclaircie de quelques minutes à peine me permet de vous proposer une autre compo.
 

 
 
Dernier article de ce voyage à venir prochainement. 😉
 
 

2 Commentsto Côte sud-est.

  1. Midship dit :

    C’est quand même beau cette ile!!!!

    J’aime ces averses très ponctuelles et les rayons de soleil sur un même panorama….

    Philippe

  2. Canyon Haverfield dit :

    #3 is a mysterious print- mysterious it is ! Ive said before that your photos invite a terrific large photo journal covering the camper build on thru your travels.. I’ll venture to encourage that in that publication you could include a CD sound archieving all the many nature streams,waterfalls,fierce winds, bird calls,etc. all of which contributed moment to moment richness. So do you plan on a publication ? By the way how many miles on your trucks odometer ?? My thanks to you for your continued volumes of rich essays and thoughtful photos 😊 – Canyon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.