Lave et chutes d’eau du Nord-Est

 
1. Dans la région de Mývatn, petit lac sur la piste menant à un tunnel de lave.
 

 
 
2. Isabelle dépasse sa crainte et descend dans l’entrée du tunnel.
 

 
 
3. Ici, les textures de la lave sont assez incroyables.
 

 
 
4. Flancs du cratère Hverfjall.
 

 
 
5. Le lac Mývatn et ses concrétions de lave sous la pluie.
 

 
 
6. …
 

 
 
7. Tenue de pluie, avec le sourire. 😉
 

 
 
8. Tenues de pluie bis.
 

 
 
9. Campement sauvage dans une prairie au sud du lac.
 

 
 
10. Rai de lumière…
 

 
 
11. Ciel de couchant.
 

 
 
12. …
 

 
 
13. Nous cherchons à rejoindre la chute d’eau Aldeyjarfoss par une piste peu utilisée et, après une 50aine de km et la traversée de quelques marécages, VivaLaVida arrive devant cette puissante rivière. Le gué abandonné ne m’inspire pas et je renonce à tenter son franchissement, d’autant que même avec les jumelles, je ne distingue pas la piste de l’autre côté…
 

 
 
14. Pause de midi.
 

 
 
15. Landes à l’infini…
 

 
 
16. Et voici la spectaculaire Aldeyjarfoss !
 

 
 
17. La rivière plonge dans un profond canyon aux parois de basalte.
 

 
 
18. Je descends dans le canyon pour une compo moins classique.
 

 
 
19. Pas très loin en amont, nous découvrons une autre chute : Hrafnabjargafoss. Bonjour la prononciation ! 😉
 

 
 
20. Chutes secondaires au couchant…
 

 
 
21. La rivière Skjálfandafljót en aval de Aldeyjarfoss.
 

 
 
22. Plus bas encore les célèbres Godafoss, les Chutes de Dieu, archi-touristiques car situées en bordure de la route n°1, la route goudronnée qui fait le tour de l’île.
 

 
 
23. Quelques dizaines de km à l’Est, nous visitons une autre chute d’eau : Detifoss. C’est paraît-il la plus puissante chute d’eau d’Europe.
 

 
 
24. Selfoss, quelques centaines de mètres en amont.
 

 
 
Nous finirons la journée au très soigné camping de Ásbyrgi où la douche sera bienvenue! Suite au prochain article dans une ambiance plus maritime… 🙂
 
 

12 Commentsto Lave et chutes d’eau du Nord-Est

  1. Midship dit :

    Que d’eau, que d’eau!!!

    Chouettes lumières et des spots d’enfer!!!

  2. Fred dit :

    Vu le courant dans le gué, je comprends que tu aies renoncé! Detifoss est effectivement très impressionnante. D’une façon générale le débit de ces grosses rivières islandaises est assez flippant.
    PS j’ai cru deviner un futur géologue 😉

    • Claude-Alain dit :

      Le traverser nous aurait évité un détour d’une cinquantaine de kilomètres mais je n’ai pas tenté. Quant tu vois la largeur de la rivière sur la photo suivante et qu’à 3 m du bord, la profondeur avoisinait déjà le mètre, le jeu n’en valait pas la chandelle. S’il avait fallu passer, j’aurais sans doute fait une reconnaissance à pied mais là, ça ne valait pas la peine.

      Futur géologue ? 😀 Je crois que je suis un peu trop vieux pour me reconvertir mais l’intérêt est là, c’est clair…

  3. Mino dit :

    Trop beeeeeeeau toutes ces couleurs ! Ça doit faire un bruit terrible ces chutes 😝

  4. Sebastien dit :

    Oh la la, c’est beau ces chutes !!

  5. Canyon Haverfield dit :

    Right now,as your update lands at my feet,im blistfully boon-docked where i spent much time as a youth,where much hasnt changed,in 40 years…looks like much of the worlds outer regions,those more then a 1.0 min.walk,are still holdind up there graceful figures..speaking of which,the closup of your wife and baby,showcase their lovely faces like we outsiders have notyet glimpse…maybe the healthy influences of a sweet country road journey! Aint it sweet,being bathed in beauty! Good on-ya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *