France

now browsing by category

 

Retour en Clarée

 
Toujours sans pouvoir beaucoup marcher à cause de mon entorse à la cheville, nous décidons de remonter dans la belle vallée de la Clarée que nous avions déjà visitée l’année dernière à la même saison pour aller découvrir la cascade de Fontcouverte et profiter des mélèzes dorés pour faire quelques photos.
 
 
1. La Clarée en amont de la cascade.
 

 
 
2. Et la cascade de Fontcouverte.
 

 
 
3. Je profite de la belle lumière pour chercher quelques compos.
 

 
 
4. Variation.
 

 
 
5. Le matin, le lieu est quasi désert à cette saison alors qu’en été, il est véritablement bondé.
 

 
 
6. Un peu plus haut dans la vallée.
 

 
 
7. Nous mangeons sous un alpage.
 

 
 
8. Dernière vue de cette si belle vallée avant de changer de coin… Depuis l’année dernière, les panneaux interdisant le camping sauvage ont poussé partout et le seul camping s’y trouvant est fermé à cette saison.
 

 
 
9. Après quelques dizaines de kilomètres, nous voici tout en haut du Vallon de l’Orceyrette, au-dessus des Chalets de L’Alp. Nous y sommes complètement seuls pour un bivouac tranquille à 2’400 m environ.
 

 
 
10. Nous découvrons les alentours du camp. Ce fond de vallée est encore sauvage.
 

 
 
11. Vue en direction du nord.
 

 
 
12. Nous profitons d’un sympathique feu de camp pour y cuisiner notre repas.
 

 
 
Suite et fin de ces quelques jours sous peu! 😉
 
 

Jafferau puis Vallée étroite et Clarée…

 
En dressant le camp, je me fais une sale entorse en me foulant violemment la cheville. Malgré l’onguent appliqué rapidement et un bandage pour tenter de réussir à poser le pied par terre, il va me falloir réviser les plans. Zut! Me voilà contraint de renoncer à une marche planifiée pour le sur-lendemain. Ainsi, après avoir dormi juste sous le fort de Jafferau, nous profitons du matin pour aller faire le tour de ce fortin en ruine.
 
 
1. Portail sud ou ce qu’il en reste…
 

 
 
2. Ici, des bases de batteries de tir sans doute, avec les arcs indiquant les directions de tir.
 

 
 
3. Et l’une des nombreuses chambres voutées qui servaient sans doute de cantonnement.
 

 
 
4. Vue plongeante sur un alpage en contrebas.
 

 
 
5. Vue panoramique du côté des Ecrins à l’ouest.
 

 
 
6. Redescente sur Bardonecchia par le flanc nord-ouest.
 

 
 
7. Nous profitons de l’après-midi pour aller découvrir la Vallée Etroite, à cheval sur la frontière franco-italienne. L’enfilade vers le Mont Thabor est magnifique avec les couleurs de l’automne.
 

 
 
8. A l’opposé, par là où nous sommes arrivés.
 

 
 
9. La rivière qui a creusé cette vallée, dénommé Ruisseau de la Vallée étroite.
 

 
 
10. Je profite de varier les compos puisque je ne peux guère marcher. Variation 1.
 

 
 
11. Variante 2.
 

 
 
12. Et une dernière avant de repartir faire quelques courses à Bardonecchia et faire le plein à VivaLaVida pour pallier aux grèves en France.
 

 
 
La suite avec un retour en Clarée dans quelques jours. A bientôt ! 😀
 
 

Escapade dans l’Ain

 
Alors que les vacances d’automne approchent, nous avons été bivouaquer au sud de l’Ain pour découvrir une belle arche naturelle qui était sur ma bucket list depuis pas mal de temps.
 
 
1. Montée dans le brouillard…
 

 
 
2. Silhouette fantasmagorique…
 

 
 
3. Après avoir trouvé le lieu de notre bivouac, nous voici sur le sentier qui nous mène vers l’arche. Nous y faisons une belle rencontre : une magnifique salamandre tachetée ! Content de pouvoir la faire découvrir à Emile alors qu’il devient de plus en plus rare de les rencontrer…
 

 
 
4. Et nous voici à cette belle arche naturelle, créée par un éboulement suite à la creuse par l’homme d’une tranchée dans une épaule calcaire afin d’y passer une conduite. Emile donne l’échelle ! 😉
 

 
 
5. En fait, il s’agit même d’une double arche ; ici l’arche secondaire d’env. 3 mètres de large, plus petite que la principale qui doit avoisiner les 8-9 mètres.
 

 
 
6. Le lieu me rappelle certaines des arches découvertes outre Atlantique lors du périple de VivaLaVida.
 

 
 
7. Dernier coup d’oeil avant de repartir vers notre campement.
 

 
 
8. Sur le chemin du retour, nous cherchons quelque peu le sentier qui s’évanouit dans la végétation, nous obligeant à couper à travers bois pour retrouver notre chemin. Nous profitons ensuite d’une accalmie qui nous permet de déguster un succulent saumon & légumes cuisinés sur notre feu de camp.
 

 
 
Retour le dimanche par les chemins de traverse sous les averses. Il n’y a plus qu’à préparer le départ en vacances d’ici quelques jours.
 
Merci de votre fidélité et à bientôt pour la suite ! 😀
 
 

Remontée vers nos pénates…

 
Il est temps de prendre le chemin du retour, nos trois semaines arrivant bientôt à leur terme.
 
 
1. Depuis de Colle della Maddalena, nous descendons la vallée de l’Ubaye et nous arrêtons pique-niquer au bord de cette belle rivière.
 

 
 
2. Echappée depuis le Col de Girabeau, sous le Col du Parpaillon, avec au loin le Lac de Serre-Ponçon.
 

 
 
3. Nous faisons un détour par les cols du Glandon et de la Croix-de-Fer. Passage obligé par le Lac Guichard alors que les Aiguilles d’Arves disparaissent dans l’orage.
 

 
 
4. Le long du sentier…
 

 
 
5. Eglise de l’Eglise, au-dessus de Saint-Martin-de-la-Porte, alors que nous redescendons après avoir trouvé une barrière fermée sur la piste que VivaLaVida voulait emprunter.
 

 
 
6. Nous rejoignons les Aravis pour une dernière nuit dans VivaLaVida.
 

 
 
7. Au loin, le Col de l’Arpettaz alors que l’orage se prépare.
 

 
 
8. Notre lieu de bivouac.
 

 
 
9. Ambiance orageuse…
 

 
 
10. En balade pour découvrir les alentours.
 

 
 
11. Plus qu’à s’abriter avant l’averse.
 

 
 
12. Le lendemain matin, nous allons à la cueillette des myrtilles repérées la veille. Miam !!
 

 
 
13. Selfie de fin de vacances d’été. 😉
 

 
 
Voilà pour ce petit voyage évidemment trop court et merci à vous de nous avoir suivi au travers de ce petit blog.
 
VivaLaVida reprendra du service pour de prochains week-ends et pour les vacances d’octobre. J’alimenterai donc cette page avec de nouveaux articles durant l’automne.
 
A bientôt et merci pour votre fidélité ! 🙂
 
 

Lacs en Ubaye

 
On quitte ce bel endroit pour aller en découvrir d’autres…
 
 
1. Descente du Colle Fauniera.
 

 
 
2. Nous trouvons un bivouac au bord d’une jolie rivière, tout proche de la frontière d’où nous irons marcher demain.
 

 
 
3. …
 

 
 
4. Et on construit un barrage sur la rivière !
 

 
 
5. …
 

 
 
6. …
 

 
 
7. Départ tôt le lendemain pour une joli course de montagne afin de découvrir plusieurs lacs.
 

 
 
8. Le but de notre journée : le lac de Roburent que je voulais découvrir depuis longtemps.
 

 
 
9. C’est ici qu’on pique-nique…
 

 
 
10. .. et qu’Emile joue un moment.
 

 
 
11. On entame le retour par une remontée au col de Roburent.
 

 
 
12. Emile gambade comme un cabri !
 

 
 
13. La vallée que nous redescendons, avec le lac de l’Orrenaye.
 

 
 
14. Nous nous y arrêtons pour nous rafraîchir avant de retourner dormir au bord de notre rivière…
 

 
 
Suite et fin de ces trois semaines d’ici peu. 😉
 
 

Lacs et Queyras…

 
 
1. Dernière soirée dans le Val Argentera.
 

 
 
2. Le Lago Nero (Lac Noir), proche de la frontière franco-italienne, bondé ce jour-là alors que plusieurs colonies s’y sont données rendez-vous pour la journée. Nous décidons ainsi de poursuivre la piste vers un autre lac d’altitude.
 

 
 
3. Campement à 2’400 m. d’altitude.
 

 
 
4. Emile s’entraîne à faire des ricochets.
 

 
 
5. Quiétude…
 

 
 
6. Préparation du souper.
 

 
 
7. Couchant
 

 
 
8. On se couvre un peu alors que la brise du soir rafraîchit l’atmosphère.
 

 
 
Ensuite, nous partons découvrir le Colle Agnello qui relie la haute vallée du Queyras à l’Italie. La vallée qui y mêne est magnifique, nous y reviendront à l’occasion.
 
9. Dernier lacets avant le col alors que la brume bouche le versant italien.
 

 
 
10. Nous trouvons un bivouac sur le versant italien, près d’un petit lac.
 

 
 
11. Et surprise, la brume se retire en début de soirée…
 

 
 
12. J’en profite pour tirer le portrait à ce joli petit lac.
 

 
 
13. Dernières lueurs sur les sommets.
 

 
 
14. Village aux traditionnels toits de pierre sur la descente côté italien.
 

 
 
La suite dans le prochain post.
 
 

Vacances d’automne (4)

 
 
1. Réveil à 2’600 m, sous le fort Jafferau et la pleine lune.
 

 
 
2. Univers minéral dans la lumière chaude du levant…
 

 
 
3. Un autre fort, celui de Föens, bien plus bas dans la montagne.
 

 
 
4. J’aime ces landes d’altitude.
 

 
 
5. Encore un fort abandonné, juste à côté de notre bivouac.
 

 
 
6. Il est temps de lever le camp.
 

 
 
7. En descendant, on retrouve les mélèzes dorés…
 

 
 
8. … et une piste bien plus roulante sur ce versant.
 

 
 
9. Le fort de Föens…
 

 
 
10. … dont nous découvrons une partie de l’intérieur.
 

 
 
11. Il est déjà temps de rentrer car c’est la fin des vacances. Dernier bivouac sous le col du Galibier. Malgré la température négative, Emile joue avec ses petites voitures. 🙂
 

 
 
12. Derniers rayons sur les sommets alentours et dernière image de VivaLaVida cette saison.
 

 
 
Merci d’avoir suivi nos quelques pérégrinations 2021.
 
Il est temps pour Emile et moi de vous souhaiter de belles Fêtes de Noël ! A bientôt pour de nouvelles aventures !! 🙂
 
 

Vacances d’automne (3)

 
 
1. Cette haute vallée de la Clarée est juste magnifique à cette saison !
 

 
 
2. De retour de notre marche vers le Lac Long, nous nous promenons encore le long de la rivière.
 

 
 
3. Emile en profite pour jouer à un de ses passe-temps favoris :
 

 
 
4. … jeter des cailloux dans l’eau !
 

 
 
5. Quant à moi, je profite des superbes vues sur la vallée.
 

 
 
6. Quelle belle rivière alpine !
 

 
 
7. Dernier coup-d’oeil en redescendant vers Bardonecchia.
 

 
 
8. De retour en Italie, nous montons au Fort Jafferau, un ancien fort italien construit au somment du Mont Jafferau, à 2’790 mètres d’altitude.
 

 
 
9. Alors que la montée par le versant ouest est raide et nécessite l’usage des vitesses courtes sur plusieurs kilomètres, un tuyau du circuit de refroidissement de VLV lâche, m’obligeant à un arrêt de deux heures pour procéder à une réparation de fortune. Mais nous arrivons tout de même au sommet en fin de journée.
 

 
 
10. Comme le vent souffle toujours fort, nous descendons quelques kilomètres sur l’autre versant pour la nuit.
 

 
 
11. La fin de journée nous offre de beaux points de vue.
 

 
 
12. Le soleil est déjà couché lorsque j’allume le feu. Un renard roux viendra nous observer à quelques mètres seulement alors que je cuisine sur le feu.
 

 
 
13. Crépuscule…
 

 
 
14. … avant une nuit bercée par le vent.
 

 
 
Voilà pour aujourd’hui. Il me reste un dernier article à vous présenter bientôt, qui clôturera cette saison 2021 dans VivaLaVida. 🙂
 
 

Vacances d’automne (2)

 
 
Suite de ces quelques jours de détente et découvertes…
 
 
1. Pour descendre du Mont-Cenis sur l’Italie, VivaLaVida découvre une piste, ancienne route frontière, dont certains passages sont spectaculaires.
 

 
 
2. Passage près du joli petit lac de Roterel…
 

 
 
3. … alors que le ciel bleu revient.
 

 
 
4. Les mélèzes sont déjà magnifiques avec leur teinte jaune-orangé automnale…
 

 
 
5. Virages…
 

 
 
6. Autre petit lac, celui d’Arpon, juste après la frontière italienne.
 

 
 
7. On y fait une petite alte pour le casse-croute…
 

 
 
8. … près d’un joli alpage déjà fermé à cette saison.
 

 
 
9. En attendant que l’épicerie ouvre – elle est fermée à l’heure de la sieste – Emile paufine sa technique à vélo ! 😀
 

 
 
10. Nous prenons la direction de la haute vallée de la Clarée via le Col de l’Echelle.
 

 
 
11. Réveil au bout de la route par une belle journée automnale idéale pour aller marcher.
 

 
 
12. Emile est bon marcheur, 5 ou 10 km à la montée ne l’effraient pas !
 

 
 
13. Montée vers le Lac Long au milieu des couleurs de l’automne.
 

 
 
14. Arrivée au lac où la température ne dépasse guère 0°C.
 

 
 
15. Quiétude immaculée…
 

 
 
16. Pause à l’abris du vent du nord qui souffle fort.
 

 
 
17. Lac Long dans un écrin de mirtillers rougis par l’automne.
 

 
 
18. Rencontre avec un beau criquet un peu engourdi par le froid.
 

 
 
19. Redescente vers VivaLaVida
 

 
 
La suite bientôt… 🙂
 
 

Vacances d’automne (1)

 
 
Emile en vacances avec moi une semaine, nous décidons d’aller profiter des couleurs de l’automne sans faire trop de route puisque nous n’avons que 5 jours pour voyager. La destination sera les Hautes-Alpes, à cheval sur la France et l’Italie.
 
 
1. Après une demi-journée de route, nous arrivons dans la région du Mont-Cenis et son lac en fin de journée.
 

 
 
2. Alors qu’il a fait beau sur toute la route, le vent d’est souffle un brouillard depuis l’Italie qui monte petit à petit, enveloppant VivaLaVida.
 

 
 
3. En montant jusqu’à 2’200 m, nous profitons encore de quelques instants hors des nimbes.
 

 
 
4. Mais une demi-heure après, voilà le brouillard qui nous rattrape.
 

 
 
5. Le temps de nous trouver un bivouac pour la nuit et nous sommes isolés par les nuages pour une nuit tranquille mais fraîche.
 

 
 
6. La perturbation de la nuit a fait disparaître le brouillard et à joliment saupoudré les sommets de neige fraîche.
 

 
 
7. Quelques trouées laissent passer la lumière…
 

 
 
8. … et VLV reprend la piste pour rallier le lac.
 

 
 
9. Nous empruntons la piste qui passe à l’ouest du lac…
 

 
 
10. … piste que nous n’avions pu emprunter en juillet, une barrière en barrant désormais l’accès du 1er juillet au 15 septembre.
 

 
 
11. Les averses se succèdent et le vent souffle toujours fort.
 

 
 
12. Mais nous allons nous promener au bord du lac, histoire de jouer avec Emile et, pour moi, de chercher quelque composition.
 

 
 
13. …
 

 
 
La suite du récit dans quelques jours…