Long arrêt mécanique finalement résolu…

 
Cela fait plus de deux ans que je n’ai rien publié ici, et pour cause : VivaLaVida était à l’arrêt dans l’attente de solutionner un souci mécanique entravant le démarrage à chaud. Ce n’est qu’en fin d’année dernière que j’ai pu m’organiser pour procéder à ce travail impliquant de sortir le moteur.
 
 
1. Installation dans le garage de bon ami Benji.
 

 
 
Le souci provient du circuit hydraulique haute pression qui commande l’injection. Un joint o-ring se détériore avec les vibrations. C’est une faiblesse de ce moteur puisque tous présentent le problème entre 200′ et 300’000.- km. Or pour le remplacer, il faut sortir le moteur, soit 40 heures selon la documentation technique.
 
 
2. Début du démontage : il faut démanteler tout l’avant.
 

 
 
3. C’est que le moteur est “enfouis” sous le tableau de bord.
 

 
 
4. Après 4 jours de travail, on peut enfin soulever le moteur avec la “chèvre”.
 

 
 
5. Et voici le coupable.
 

 
 
6. Je profite que le moteur soit dehors pour poser des goujons de culasse renforcés, supprimant une autre faiblesse potentiel du moteur.
 

 
 
7. Remontage des culasses et de la distribution.
 

 
 
8. Après 6 jours de travail, le moteur est prêt à réintégrer le châssis.
 

 
 
9. Il rentre au chausse-pied !
 

 
 
10. Après 3 jours supplémentaires de travail, c’est presque fini.
 

 
 
Ces deux semaines ont été suivies, quelques mois plus tard, d’un traitement châssis pour stopper la rouille qui commençait à rougir les dessous de VLV. Ainsi, c’est fringant que VLV a repris la route en juillet dernier pour découvrir quelques coins des Alpes et des Pyrénées.
 
Je vous présenterai tout ça très prochainement. 😉 A très bientôt.
 
 

4 Commentsto Long arrêt mécanique finalement résolu…

  1. Midship dit :

    Il aura bien mérité cette cure de jouvence, non?

    Chouette bientôt sur cet écran de beaux paysages!!!

    A bientôt.

    Amic Philippe.

  2. Gaël dit :

    Il en faut du courage ! …pour un joint o-ring 😩
    Des Pyrénées j’en reviens mais en moto. A bientôt, amicalement Gaël

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *